AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 instant nostalgique ♣ free

Aller en bas 
AuteurMessage
marley iseult baxter
ADMINETTEembras(s)e-moi
avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: instant nostalgique ♣ free   Sam 2 Mai - 23:06

    Dressant ma robe afin de faire apparaître les éventuels plis, je coiffai habilement ma longue chevelure brune tout en fixant l'horloge qui se trouvait en face de moi, immobile. Les fidèles bruits du robinet étaient étrangement absents. Cela me rassurait d'une part. J'étais seule mais, néanmoins, le silence était plus ou moins absent. Ce qui n'était plus le cas, aujourd'hui. Je tressai mes cheveux noirs de jais et vérifiai que tout était en ordre. Le soleil n'était pas encore levé. En effet, il était à peine quatre heures du matin. Ainsi, j'étais certaine qu'aucune lady ne me croiserait dans le quartier de Wight Curser, traînant au milieu de centaines de tombes. Car, oui, ce n'était pas digne d'une grande lady. Une grande lady que j'étais normalement censée être. J'avais juste besoin de réfléchir. Réfléchir à toutes ces imbécilités que dressaient Sacha sur mon chemin. Elle désirait Charles, c'était le but de cette affreuse méchanceté. Elle voulait m'anéantir, afin que je ne lui vole pas son Charles. Ainsi, elle avait envoyé Henry afin qu'il me demande en mariage. Mais ce n'était pas sincère, ce n'était pas le mariage que j'aurais tant voulu ... Henry était un charmant dandy, un homme de foi. Mais il était aussi manipulateur et vaniteux. Il l'avait même reconnu, lors de notre dernière entrevue dans ma salle de bain ... Il avait aussi déposé une somptueuse bague dont le diamant était plus gros que mon propre index.
    J'ouvris délicatement la porte d'entrée, tentant de ne pas réveiller mes domestiques qui dormaient à poings fermés, et sortis d'un pas rapide, pressée d'atteindre le quartier de Wight Curser. Jamais je n'aurais cru pénétrer dans un tel endroit. Mais ces temps-ci, j'étais tellement préoccupée que je ne me rappelais même plus de mes propres mœurs. En effet, d'habitude, je faisais toujours attention à ne pas aller dans des endroits trop dangereux, depuis qu'un homme m'avait agressé dans une ruelle. Un domestique nommé Gareth Joan Smith m'avait sauvé de ses bras mais cela m'avait terrorisé. Depuis, je n'avais souhaité retourner en ces lieux dangereux, bien que je ne fus pas agressée à Wight Curser. De surcroît, à quatre heures du matin, nul domestique ne pourrait me sauver. Ils étaient tous en train de dormir, profitant de leurs éphémères minutes de tranquillité, sans laver de vaisselle ni de linge.
    Je n'étais plus très loin du cimetière et au fur et à mesure que je m'y approchais, mon ventre se contractait de plus en plus. Une boule se formait au creux de mon estomac, que je tentai de dissimuler en continuant ma route. Les paysages défilaient tellement vite que je n'avais le temps de les observer de mon œil curieux et admiratif. J'avais toujours aimé la nature. Je m'approchai d'une tombe en pierre où étaient inscrites des lettres effacées par le temps. Je savais que c'était ici qu'avait été enterrée ma propre mère. Quelques larmes coulèrent sur ma joue, sous le coup de l'émotion. Je n'avais jamais voulu retourner en ce lieu, trop émotive pour ressentir de nouveau cette tristesse. Mais je m'étais dite que si je ne venais pas ici, c'était déshonorer ma mère qui m'avait tant apporté. Soudain, une ombre se forma devant moi, sans que je sache qui se trouvait derrière moi. Cette fois-ci, ce fut ma gorge qui se noua. Si bien que je faillis m'étouffer en essayant de respirer normalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: instant nostalgique ♣ free   Dim 3 Mai - 13:19

Je me réveillai en sursaut, haletante. Je venais de faire un rêve assez .. étrange. Elle en faisait partie.
-Viens me voir. m'avait-elle murmuré avant de s'évanouir dans l'air. Mes larmes commençaient à couler, comme elles le faisaient à chaque fois que l'on évoquait ma mère. Je les laissai faire, me demandant ce que je devais faire. Rester ici, et me rendormir ? Ou bien aller la voir à Wight Curser comme elle venait de me le demander, et risquer de tomber sur un inconnu ? Je regardai l'horloge qui indiquait 4 heures du matin. Le soleil va bientôt se lever, pensai-je. J'y vais.
Je me levai, m'habillai d'une robe en mousseline écru assez banale, brossai mes cheveux et les coiffai en un chignon à peu près respectable. Mes larmes avaient cessé de couler. Je descendis les escaliers, et sortis de chez moi, me dirigeant vers Wight Curser. Tout en marchant, j'espérai intérieurement qu'il n'y ait personne, car cette fois ci je ne pourrai sûrement pas réprimer mes larmes. J'arrivai devant la grande porte rouillée du cimetière. Elle était déjà ouverte, ou plutôt mal refermée. Je regardai aux alentours. Une femme que je ne connaissais pas était devant une tombe. me rapprochant, je me rendis compte que c'était Opale. Peu désireuse de me faire remarquer, je passai sans la saluer. Malheureusement, elle avait l'air de m'avoir entendue. Elle respirait par saccades, devant penser que c'était un inconnu qui voulait lui faire du mal ou que sais-je encore.
- Je te souhaite une bonne journée, Opale, dis-je sincèrement, après avoir regardé qu'il n'y ait personne susceptible d'entendre ce que j"allai dire et d'éveiller les soupçons sur mon tutoiement. Je partis vers la tombe de ma mère. La gravure était encore bien visible :
Nelly Carter Lowell ~1845 - 1880.
-Je suis là, murmurai-je imperceptiblement pour qu'Opale ne m'entende pas et ne me crie pas que j'ai perdu la raison. Maman, je suis là.
Revenir en haut Aller en bas
marley iseult baxter
ADMINETTEembras(s)e-moi
avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Re: instant nostalgique ♣ free   Lun 4 Mai - 20:13

    L'ombre derrière moi disparut afin de laisser place à une fine silhouette que je reconnus quelques secondes plus tard. C'était en fait Summer Will Lowell. Toute cette frayeur pour mon amie. Je poussai un long soupir, tentant d'apaiser mon cœur qui sortait presque de ma poitrine. Elle passa devant moi sans même un regard et s'approcha d'une tombe non loin de là. Celle-ci était propre et de nombreux bouquets de fleurs étaient déposés sur le marbre. Je suivis du regard Summer qui s'agenouilla au pied de la tombe et murmura quelques mots incompréhensibles. Je ne savais pas qu'elle venait ici. Était-ce exceptionnel ou cela faisait-il partie de ses mœurs que j'ignorais ? Je m'approchai d'un pas lent, afin de ne pas lui faire peur, et posai une main sur son épaule, d'un geste tendre. Summer sursauta et se retourna, les yeux écarquillés et la bouche entrouverte, laissant paraître ses dents blanchâtres.

    « - Summer, je dois impérativement discuter avec toi. Je sais bien que ce n'est sûrement pas le moment approprié pour parler mais ... J'ai besoin de ton aide » prononçais-je d'un ton hésitant, ne désirant pas trop lui donner de détails, afin de préserver notre secret.

    Summer hocha la tête et jeta un dernier regard à la tombe qu'elle scrutait depuis un bon moment. Je pouvais désormais déchiffrer les lettres sur cette tombe, maintenant que j'étais près de celle-ci. Je réalisai alors que le nom de famille correspondait à celui de Summer. La date de naissance me laissait deviner que cela devait être sa mère, ou sa tante peut-être. Je mordillai ma lèvre inférieure, honteuse. J'aurais sûrement dû lui laisser un mot lui demandant de passer chez moi au plus vite, et la laisser en paix. Mais ce qui est fait est fait. Summer me prit le bras et me conduisit vers la sortie du cimetière mais je l'arrêtai en un unique mouvement. Elle me regarda, stupéfaite.

    « - Tu peux encore ... Tu peux encore rester. Je ne veux pas te déranger. Je t'attends à côté. Et je serai ici lorsque tu auras terminé, lorsque tu seras prête. Il n'est que quatre heures et demi du matin, nous avons encore du temps ! », m'exclamai-je en lui tendant un faible sourire, compatissant à son chagrin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: instant nostalgique ♣ free   Mer 6 Mai - 15:03

Les fleurs autour de la tombes s'agitaient au gré du vent, et moi j'attendais. J'attendais quoi, en fait ? Qu'elle m'annonce quelque chose avec pour intermédiaire un rocher ? J'étais vraiment idiote. Qu'allais-je faire maintenant ? J'allais faire ce que n'importe quelle lady aurait fait, j'allais me lever et rentrer chez moi, ranger ma robe et me recoucher, ou bien prendre un bain bien chaud. J'adressai une dernière prière à ma mère, lorsque j'entendis les pas légers d'Opale. Je ne réagis pas, et allai me lever lorsqu'elle posa une main sur mon épaule. Je sursautai, me retournai et l'aperçus. J'allai lui demander ce qu'elle voulait lorsqu'elle me répondit sans même que j'aie posé de question.
- Summer, je dois impérativement discuter avec toi. Je sais bien que ce n'est sûrement pas le moment approprié pour parler mais ... J'ai besoin de ton aide » balbutia-elle, désireuse de m'en dire plus.
J'hochai la tête, et regardai la tombe de ma mère. Je pensai en silence : tu m'as faite venir pour elle ? J'esquissai un sourire.
Opale fixai maintenant le nom inscrit en lettres capitales sur la tombe. Elle devait se demander qui était enterrée là dessous. Soudain, elle se mordit la lèvre inférieure, se sentant sûrement coupable. Je détestai ça. Dieu que je détestai ça, cette pitié, cette culpabilité... Aussi, j'attrapai son bras et me dirigeai vers la porte rouillée du cimetière. Tout à coup, Opale stoppa tout mouvement et dit :
- Tu peux encore ... Tu peux encore rester. Je ne veux pas te déranger. Je t'attends à côté. Et je serai ici lorsque tu auras terminé, lorsque tu seras prête. Il n'est que quatre heures et demi du matin, nous avons encore du temps ! s'exclama-elle en souriant elle
Bon dieu, pensai-je. La voilà qui compatit, et qui regrette. Quelle horreur. Je lui répondis en toute sincérité :
- Opale... Je t'interdis de compatir. Ou même de regretter. Je déteste cette culpabilité que je lis dans tes yeux. Alors, viens, et dis moi ce que tu as à me dire.
Elle hocha le tête, paraissant déconcertée. Peut-être que je l'avais vexée ? Je stoppai tout mouvement à mon tour. J'aurais détesté qu'on me dise cela. Elle me regarda avec étonnement.
- Je t'ai vexée ? demandai-je en baissant les yeux
- Bien sûr que non, enfin, dit-elle alors que je poussai un soupir de soulagement. Allez, allons-y.
Nous marchâmes jusqu'à sa demeure. Nous entrâmes sans faire de bruit, afin de ne pas réveiller les domestiques qui profitaient de leur dernière heure de sommeil. Lorsque nous fûmes dans sa chambre, elle paraissait hésitante. Je l'encourageai d'un regard, et d'une main maternelle posée sur son épaule.
Revenir en haut Aller en bas
marley iseult baxter
ADMINETTEembras(s)e-moi
avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Re: instant nostalgique ♣ free   Dim 10 Mai - 18:28

Ça devient un peu compliqué puisque je t'aurai normalement demandé ton avis sur le mariage. Ça décale un peu tout, quoi ... Je déplace donc si tu le veux bien. De toute façon, on a l'autre toto` au bal (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: instant nostalgique ♣ free   

Revenir en haut Aller en bas
 
instant nostalgique ♣ free
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Instant-Mag
» FREE RADIO - HEARTLAND COUNTRY - (Slide)
» Qu'écoutez-vous en cet instant précis ?
» [Vends] MF Mag / Instant Mag / MFIFC Mag
» FREE PARTY LE 29 AOUT PSKT/TRIBAL CIRCUS/KRS/D-PRA-V ///40KW

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
bαroque ♣ :: RP terminés-
Sauter vers: