AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Là où le gazon est toujours plus vert et le ciel toujours bleu | Clive.

Aller en bas 
AuteurMessage
Cornelia Cole

avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Là où le gazon est toujours plus vert et le ciel toujours bleu | Clive.   Sam 23 Mai - 1:29

Je marchais sans trop savoir ce que j'allais faire de cet après-midi humide. Je marchais sur les troittoirs mouillés en tribuchant. J'avais passé un matin plutôt mouvementé. J'étais avec un client quand un autre homme c'est pointé. Je fais jamais ce genre de chose, mais je n'ai pas refusé et j'ai adorée. . . Le soleil me brulait ma peau en porceline et j'essayais de replacer mes cheveux. J'arrivai après plusieurs minutes de marche près du parc Kensingtin Gardens et décidai d'aller me reposer là. J'y vais rarement, puisque quand j'y vais c'est pour voir Clive, que je vois de moins en moins souvent d'ailleurs. Je me posai sur le banc habituel. Je n'osais pas regarder autours de moi, sachant qu'il y avait des ladies qui me regardaient avec un air supérieur. Je garde la tête haute en me rapellant que ces filles là sont juste des petites bourgeoises en manque d'attention. Je regardais devant moi, sans broncher. Je ne voulais pas partir non plus. Les filles sont répugnées des filles mon genre. Elles nous trouvent sales, mais elles ne savent souvent pas que quand elles ce retrouvent dans leur lit avec leur mari, celui-ci est passé cogner à nos portes quelques heures avant. Elles sont naîves et sans cervelles. J'essayai d'arrêter de penser à ces filles-là et la seule pensée qui me vit en tête c'est moi. Je déteste penser à ma vie et je déteste encore plus penser à comment je vais. Je vis bien sans avoir à m'interesser à ma tête, mes sentiments et mes humeurs. Après de longes minutes à me détester je sentis une main chaleureuse sur mon épaule. Je me rendis compte que j'en avais de besoin. Je me retournai donc, c'était lui. Mon chèr Clive. Je fus surprise qu'il vienne me voir. Un Dandy parle rarement à une courtisane, encore moins en plein jour. J'étais touché qu'il me fasse un sourire et qu'il vienne s'assoir à mes cotés. Je restai silencieuse, sachant qu'on avait pas besoin de dire trop de mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clive Schoomaker Junior

avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Re: Là où le gazon est toujours plus vert et le ciel toujours bleu | Clive.   Sam 23 Mai - 2:22

Notre beau Clive venait de passer une matinée des plus horribles. Il avait du passé la matinée en compagnie de ses parents en vue de ses fêtes de fiançailles officiels. Il n'en avait aucune envie mais bon c'était ainsi il ne pouvait rien y changer. Mais bon encore vallait il mieux épouser cette fille qu'une autre. Elle était belle certes mais dieu qu'elle était sans cervelle. Elle ne pensait qu'à ses toilettes... "Mais mère pour la fête il me faudra une robe de soie" "Père j'aimerais tant un petit chien en cadeau de fiançailles". Une vraie précieuse. Clive ne la supportait pas. Pourtant il ferait tout pour oublier ce mauvais coté de Delilah et il ne garderai que les bon coté, s'il en eut. Son père lui expliqua en long et en large l'intérêt de son union avec la dite demoiselle. Des intérêts financiers pour les deux familles en clair. Il n'en revenait pas il était vendu comme un vulgaire paquet de linge tout ça pour des sous et une renommée dans le beau monde. Tiens parlons en du beau monde, tous des faux jetons. Ils vivent avec des ladys pour l'apparence mais il ne se gênaient pas d'aller dans les bras des courtisanes pour la jouissance. Lui, il se décida de ne rien promettre à sa promise et de toujours être honnête auprès d'elle. Il irait voir les courtisanes s'il le désirait et elle pourrait voir qui bon lui semblerai. Il se décida après le déjeuner à aller faire un tour au parc. Il désirait réellement y rencontrer la belle Cornelia. C'était une courtisanes certes mais il aimait passé du temps avec elle en toute amitié pour discuter et échanger des points de vue. Il fut heureux de la voir sur leur banc habituel. Il arriva derrière elle et il posa sa main sur son épaule. Il lui sourit puis il s'assit à ses cotés.

Bonjour mademoiselle Cole. Comment allez vous aujourd'hui? Vous me semblez un peu perturbé n'est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornelia Cole

avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Re: Là où le gazon est toujours plus vert et le ciel toujours bleu | Clive.   Sam 23 Mai - 5:00

Ces yeux bleus me transpercèrent quand il me parla. Je restai bouchebée un moment avant de reprendre mes moyens et de penser à comment j'allais formuler ma réponse. Clive est un homme très charmant, aucune fille peut lui résister, même une amie sans coeur comme moi. J'ai eu de la chance de rencontrer un confidant dans son genre.Je baissai un peu la tête avant de lui répondre.

- Oui, je viens de me retrouver seule et je me suis mit à penser et quand je pense ça fini toujours mal. Je pense à ma vie et même si je suis fière de la personne que je suis, j'ai toujours de la difficulté à vivre dans mon corps. Mon dieu, mais qu'est-ce que je raconte . . . Mes pensées sont embrouillé un peu aujourd'hui, je suis désolée.

Je relevai la tête pour me reperdre dans son regard si réconfortant.

- Arretons de parler de ma personne, je n'aime pas ça. Comment allez-vous monsieur Shoomaker ?

Je ne voulais plus parler de moi, c'est gênant. Je préfère écouter Clive attentivement... Je me sent mieux quand l'attention n'est pas sur moi. Je me trouva encore une différence avec les agasses en arrière de nous qui me dévisageaient depuis que je m'étais pointer dans ce parc. Je savais que je n'avais pas eu une bonne idée quand j'avais décidée de venir ici. J'avais le gout de me lever et de partir, mais le regard inquiet de Clive m'arrêta. Je ne pouvais pas laisser tomber mon chèr ami. Il paraissait tout autant que moi perturbé et triste. Je pris sa main et l'a serré fort, pour le réconforter. Clive est la seule personne avec qui je peux être moi-même. Je sais qu'il ne me jugera jamais. Je voudrais tant le remercier, mais moi et les discours touchant ça ne va pas bien. Je suis une sans coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clive Schoomaker Junior

avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Re: Là où le gazon est toujours plus vert et le ciel toujours bleu | Clive.   Sam 23 Mai - 10:12

Clive remarque que sa cher ami ne semblait pas très bien et se fut confirmé quand cette dernière lui explique que de réfléchir à sa vie et tout ce qui s'y rattacha la rend triste. Il la regarda comprenant que certaines choses de sa vie ne soient pas facile à vivre. Mais Clive ne connaissait pas toute l'histoire de la jeune femme. Lui étant à coeur ouvert auprès de Cornélia alors qu'elle restait toujours mystérieuse. Mais il ne souhaitait pas la bousculer. Le moment viendra ou elle osera tout lui confier sans retenue et sans peur du jugement. Car Clive n'était pas du genre à juger les gens sans raison, bien au contraire, il respectait beaucoup Mademoiselle Cole et ce la même si elle était une courtisane. Certes certains de ses amis lui avaient parlé d'elle comme une de meilleure courtisane qu'ils aient rencontré mais Clive n'y préta pas égard, lui la voyait comme une amie et non comme une fille avec il pouvait assouvir ses fantasmes.

Vous savez très bien ma tendre amie que vous pouvez tout me dire, le jour ou vous aurez assez confiance en moi pour que vous me parliez de tout je saurais que notre amitié est la plus sincère au monde. Vous savez en ce qui me concerne ce matin j'ai eu un entretien avec mes parents et les parents de ma promise. Je n'arrive pas à me faire à l'idée que nos fiançailles vont être officialisées. Je ne l'aime pas. Certes elle est très belle mais il n'y a rien de plus qui m'attire chez elle. Elle n'a aucun caractère, elle est si prévisible et si superficielle. Et pour être franc je me sens trop jeune pour me marier je veux profiter des plaisirs que m'offrent la vie avant cela et là mes jours sont comptés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornelia Cole

avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Re: Là où le gazon est toujours plus vert et le ciel toujours bleu | Clive.   Sam 23 Mai - 19:52

Sa situation me rendait tout aussi triste. Le voir dans cet état me brisait le coeur. Il vivait probablement une des situations les plus dur, mais je ne pouvais pas comprendre comment il se sentait. Je le voyais, ah ça oui. Pour le voir, je le voyais. Il avait toujours ce regard perdu et détruit. Je voulu à ce moment le prendre dans mes bras. Il avait besoin d'une épaule, mais malgré notre grande amitié, je ne pouvais faire ce geste. Le soleil était encore trop présent et les voix aigus en arrière de nous l'étaient encore plus. Je décidai donc de lâcher sa main pour l'a remettre sur mes maigres cuisses. Je retournai ma tête vers en avant, de façon à ne pas voir sa réaction quand j'allais dire ce que je pensais.

- Clive, je ne sais comment vous expliquer comment vous pourriez laisser tomber cette vie déjà écrite... Je sais, tout ça peut parraitre ridicule, mais si c'est pour votre bonheur. On a besoin des fois d'être égoiste pour soi-même. On ne peut pas vivre que pour les autres et nous faire mal toute notre vie. Vous devez vous révolter, sans mettre tout le monde à dos. Je sais que vous êtes capable, Clive! Faites le pour vous et arretez de toujours penser aux autres. Allez, soyez égoiste pour une fois.

J'avais dit ces mots avec une vitesse et une assurance immense. La dernière phrase était sorti de manière un peu moins serieuse, presqu'ironiquement. Il devait rebeller de cette vie déjà tracée. Il est jeune, il ne peut pas tout détruire sa vie pour une femme qu'il n'aime pas. C'est ridicule ... Je voulais qu'il comprenne, je ne voulais pas le voir souffrir. Ce serait probablement une de mes plus grosses défaites, surement la plus grosse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Là où le gazon est toujours plus vert et le ciel toujours bleu | Clive.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Là où le gazon est toujours plus vert et le ciel toujours bleu | Clive.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Le Petit Trou Vert".
» Enrique : le charme latino opère toujours !
» Au cabaret vert (délire)
» "Bateau toujours"
» TOUT ce que l'on a toujours voulu savoir sur Daniel, et ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
bαroque ♣ :: RP terminés-
Sauter vers: