AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 le souvenir d'un amour révolu - jeremiah and sparky

Aller en bas 
AuteurMessage
violet ivory hemingway
✿ la princesse des glaces

avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: le souvenir d''un amour révolu - jeremiah and sparky   Sam 23 Mai - 20:16



    ... lorsqu'il demeure fortement dans la mémoire, n'est pas moins absorbant que ne l'était cet amour même.
Covent Garden était le genre d'endroit où seuls les aristocrates les plus téméraires osaient s'aventurer. Ce n'était pas tant d'être mélangés aux classes inférieures qui fassent fuir les craintifs, mais plutôt l'idée qu'on puisse les prendre pour l'un de ses membres. Aussi, la bonne société avait pour habitude d'envoyer ses domestiques chercher de quoi déjeuner, très tôt le matin. Et la famille Sparks était connue, entre autres choses, pour son dédain démesuré à l'égard du peuple. Peuple avec qui aucun membre de la famille n'aurait jamais osé se mélanger, même s'il y avait été forcé. Bien entendu, c'était sans compter sur les humeurs vagabondes de la fille unique du clan Sparks. S'étant levée de bonne heure ce matin là, Sacha avait décidé de se rendre à Covent Garden afin de surveiller les domestiques de la maison, avait elle déclaré devant l'étonnement de sa maternelle. Conservant tout de même toute la prétention qu'on lui avait assigné de part son rang, Sacha s'était rendu sur la grande pelouse de Covent Garden en cabriolet, laissant ses domestiques user leurs sabots derrière elle. Et marcher.

Sacha Sparks releva légèrement sa robe de mousseline de soie française bleu roi pour ne pas en tâcher le bas lorsqu'elle descendit de la calèche. Elle chassa le cocher de la famille d'un mouvement de la main, comme s'il avait s'agit d'une mouche, et parcourut Covent Garden de ses yeux chocolats. C'était exactement comme elle l'avait toujours imaginé. Grouillant de monde. Pesant. Vulgaire. Le genre d'endroit idéal quand vous désiriez vous fondre dans la masse. Désir qui semblait particulièrement présent chez la jeune lady ces derniers temps. Pour son bon plaisir, personne ne semblait s'en être aperçut, bien qu'elle eut exprimé des envies tout à fait inhabituelles depuis le soir du bal donné en son honneur. Vous voulez sans doute parler de son désir soudain de passer inaperçu au milieu du peuple ?

Sacha poussa un long soupir exaspéré, tenant tant bien que mal de se souvenir de la raison qui l'avait poussé à venir se mélanger à la populace. Sans succès. Elle allait tourner les talons, remonter dans son cabriolet et ordonner un petit détour par le plumassier de Mayfair lorsque son regard se posa sur un homme. Un homme. Un seul. Et soudain elle se sentait comme paralysée, comme si tout autour d'elle bougeait en accéléré. Tout sauf cet homme. Cet homme. Elle le reconnaissait. Elle n'aurait su dire son nom, toute fois, elle le connaissait. Et ils étaient certainement liés de la façon la plus intime qui soit. C'était lui. En chair et os. L'homme avec qui elle avait passé la nuit, juste avant son départ pour Paris. L'homme qui ignorait jusqu'à l'existence d'une quelconque Sacha Sparks. Elle l'avait cru perdue. Elle s'était crue perdue. A jamais. Et voilà qu'il réapparaissait. Enfin. Et avec lui le souvenir heureux des plaisirs passés.

Comme il semblait s'éloigner, Sacha s'élança à sa poursuite, manquant de trébucher sur la traine de sa robe à maintes reprises. Elle imaginait qu'elle devait avoir l'air sotte, à courir ainsi au milieu des pauvres. Elle savait également que, si un aristocrate se voyait présent sur les lieux, il ne tarderait pas à salir sa réputation de lady parfaite et respectée. Mais, à cet instant, il lui semblait que plus rien n'aurait pu l'arrêter. Alors, elle arriva enfin à sa hauteur. Et ils furent assez proches pour qu'elle puisse lui saisir le bras.
    - sacha ; Monsieur !
Elle avait hurlé de toutes ses forces et un sourire exalté s'étalait maintenant sur son visage laiteux. Alors il se retourna, elle croisa son regard paniqué un instant. Et alors, alors seulement, elle comprit qu'il l'avait oublié.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aron Stewart

avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Re: le souvenir d'un amour révolu - jeremiah and sparky   Dim 24 Mai - 15:57

    Passer une journée chez soi ne mettait pas Jeremiah plus enthousiaste que la dernière fois qu'il était allé à l'enterrement de ses grand-parents. Il pris la sage décision de mettre des chaussettes sous ses chaussures au cuir abîmé, car, pour dire vrai, Jeremiah ne prenait pas soin de lui, & encore moins de ses pauvres pieds torturés. Il descendit de la calèche en sautant sur ses deux pieds comme un enfant jouant à la marelle. "C'est un homme bien enfantin, quelle honte pour la famille" dirais sa mère. Quand avait-il à faire si dans à peine un an il deviendrai maire de Londres, qu'il aura des ladies qui ne l'appréciait même pas avant qui lui courait après, qu'il aurait de grande décisions à prendre pour sa ville, qu'il devrait trouver épouse comme chaussure à son pied. Réellement, qu'en avait-il à faire? Je n'ai jamais demandé à ce qu'on me mettes on monde répétait-il sans cesse quand la vie ne lui plaisait pas, comme quand il s'apercevait que sa chaussette droite était trouée & que son gros orteil se frottant contre le cuir froissé & abîmé faisait atrocement mal par exemple.

    Jeremiah se sentait bien seul depuis que son aimée, Natasha, partie avec son aimé, William, pour Paris il y a peu. S'en vouloir à lui même était la seule chose qu'il faisait ses derniers temps. Qu'il était répugnant, qu'il était dégoûtant ce vilain, il a fallu qu'il s'imprègnent de l'épouse d'un homme qu'il considère comme son père. Jeremiah cherchait en vain, des carottes, la soupe aux carottes était la seule chose qu'il savait cuisiner, du moins, couper les carottes. Le marché est comme, par comparaison, un cirque. Les marchands tentant de dompter leurs clients. Des petits marchands où nous pouvons goûter & jouir des délices qu'ils y offrent, des appâts pourrait-on dire. Il arrivait d'avoir des lions bien trop sauvage, des courtisanes trop exigeantes ou encore des singes voleurs, ces dandys qui prennent du plaisir à se servir & repartir avec leur sourire de dandy-de-au-rang. Quel cirque distrayant.

    Des bruits de talons claquant contre les graviers & s'enfonçant comme des pic dans la terre fraîche se firent entendre. Jeremiah sentit son bras s'étirer vers l'arrière en manquant de se le faire arracher. Un "Monsieur !" sorti de la bouche de la jeune femme, entre-temps Jeremiah ne comprenant rien à la situation se retourna question de voir le visage de ce malheureux perturbateur qui a osé l'interrompre dans son débat sur quelle carotte choisir. Ce visage s'avérait être horriblement beau & laiteux. Ces cheveux rebelles ou les litres d'eau qui l'accompagnait ne gâchait en rien sa beauté. En rien du tout. Mais ce visage lui fit penser à son aimée, à quel point il l'aimait & qu'il fallait à présent l'oublier.


    -En quoi puis-je vous aider?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
le souvenir d'un amour révolu - jeremiah and sparky
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HARMOLIN STEEL Lap GUITAR Volu-Tone sur Ebay
» [fanfiction] L'amour sur msn
» Les plus beaux duos d'amour
» vend enveloppe promo je te rends ton amour
» Clara Wieck-Schumann

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
bαroque ♣ :: RP terminés-
Sauter vers: