AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le temps d'une promenade {POV Libre

Aller en bas 
AuteurMessage
Norah Lou-Ann Richardson

avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Le temps d''une promenade {POV Libre   Dim 24 Mai - 23:29



Norah avait l'humeur à la promenade. Elle n'était pas vraiment gaie, disons, pas plus que d'habitude. Chacun sait Que la jeune blonde cultive une image de femme heureuse de vivre, souriante et constamment joyeuse. Sauver les apparences, toujours se cacher derrière ce plaisant masque d'humeur joviale et accueillante. Cela aide, dans la vie sociale de tous, de paraître enjouée, enthousiaste, espègle... Bref! Rire, en toutes circonstances.
Alors, donc, ce jour là, elle n'était ni plus, ni moins sautillante qu'à l'habitude. Et elle avait décidé de sortir promener ses bouclettes blondes à la lumière d'un soleil obstinément chaud et lumineux. Bien sûr, elle souriait à chaque personne qu'elle croisait, offrant un signe de tête et parfois même quelques paroles aux plus chanceux des quelques badauts qui avaient le plaisir de la connaître.
Gardant, par crainte d'une insolation, son ombrelle au dessus de son doux visage, elle avançait lentement dans les allées du parc, au grès de ses envies. Elle marchait autant que possble à l'ombre, redoutant les rougeurs qu'auraient faites apparaitre le soleil sur sa peau si fragile. Quelle humiliation que de se présenter face à l'aristocratie Anglaise couverte de taches rouges disgracieuses! Ah... Toujours ces apparences. Elle sourit encore en y pensant. Qu'elle était drôle cette société. Il fallait être beau et heureux pour être accepté. Le plus beau et le plus heureux devenait alors le rois des idiots et tous le suivaient sur le chemin doré qu'il traçait. Qu'elle était drôle cette société.
Elle finit par s'asseoir sur un banc isolé, à l'ompre d'un chêne au tronc si épais qu'il devait être vieux d'au moins cent ans. Elle contempla alors, autour d'elle, les passantes et les passants qui marchaient plus ou moins lentement, se montraient à tous, souriaient à chacun. Elle ne sut se départir de son sourire. Ils étaient drôles eux aussi. Comme ils étaient amusants dans leur ronde de la présentation. Parfaits! Ils devaient tous être parfaits! Et pourtant, aucun ne l'était.
Elle replia son ombrelle et la posa sur le banc, à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gabrielle julia evans

avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Une nouvelle journée dans hyde park   Mar 15 Sep - 20:55

Encore une magnifique journée. Tous les badauds éaient de sortie. Les dentelles flottaient dans la douce brise, les cheveux longs étaient lachés et les sourires agrandis jusqu'aux dents. Tous semblaient si heureux. Peut-être n'avaient-ils aucun soucis, aucune crainte. Ce monde aux apparences rose bonbon et doux baisers me rebutait quelques peu. biensûr j'aurais aimais patageas leurs rires innocents et leur folles partie de course-poursuite dans le parc ais je n'était vraisemblablement pas de ce monde. Aucun homme ni aucune femmes ne me connaissait ni même ne m'avait déjà vu. aurait-ce était e ca ils n'auraient pas oser m'approchée. Les femmes ayant peur de la différece et les amris tenus en laisse par leurs épouses.

Je marchai. Sans but. DEs idées allaient et venaient dans mon esprit. Distraitement je remarquais que des badaus me regardaient, moi la jeune fille au visage terne par ce temps suggérant plutôt un sourire enjoleur. Peut-être ertains hommes mais je n'osais tourner franchement la tête. J'avais réussi a dénicher une robe blanche en mouseline assez large dans l'armoire de Summer.

A l'ombre d'un magnifique chêne j'aperçus Norah Lou-Ann Richardson une jene poupée blonde a peu près de mon âge mais de haute naissance. Elle, elle ne me connaissait pas biensûr ou peu être par le plus grand des hasard m'avait-elle aperçus dans l'une de ses soirée où Summer me fesait entrer (contre mon grès et contre celui des organisateurs) pour (disait-elle) "m'intégrer", ce qui, biensur, ne fonctionnait guère. Elleétait (comme tout les autres) tout en dentelles et en sourire, pourtant, je crus voir passer dasn ses yeux une sorte de tristesse. Mais peut-être n'était-ce que pur égarement de ma part.
Je continuais donc mon chemin jusqu'à l'étang du parc où un saule pleureur laissait pendre négligemant ses longues braches. Je m'assis à sa base, comtemplais n moment l'eau claire et pure ainsi que les carpes qui y nageiaent puis sorti quelques feuilles de papier et me my a dessiner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Norah Lou-Ann Richardson

avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Re: Le temps d'une promenade {POV Libre   Mar 15 Sep - 21:33

[bien joué! tu as répondu juste à temps!]

Après quelques minutes d'évasion, Norah vit passer une demoiselle le long du chemin, juste devant elle. Sa longue chevelure flottait au vent et elle portait une de ces robes en mousseline très à la mode. Norah ne put empêcher un petit éclat de rire de lui échapper. La mode... Qu'était-ce au final? Elle se fichait de la mode. Suivre n'était pas sortir du lot. Or, Norah ne ferait jamais partie d'un lot. Elle n'essayait jamais de remplir quelques critères que ce fut. Elle savait que quelque vêtements qu'elle porte, son physique angélique l'avantagerait. Quelque part, c'était injuste. Norah serait toujours magnifique. Quoi qu'il arrive.

Cette demoiselle traversait donc le parc. Mais qui cela pouvait-il bien être? Norah avait une mémoire infaillible dès lors qu'il sagissait de reconnaître un visage. Mais pour retrouver un prénom en accord avec ce faciès, c'était clairement une autre paire de manches! La jeune Lady se souvenait avoir croisée cette personne dans diverses soirées organisées par des soi disant amis de sa famille. Elle avait aussi clairement en mémoire le retrait qu'observait la demoiselle vis à vis du reste des invités. Petit à petit, les contours de ses souvenirs se faisait plus clairs. Des bribes de conversation lui revenaient "Oh, elle? Elle est venue avec Summer." Summer... Summer...? Ah! Oui, Summer! Norah ne se souvenait pas lui avoir jamais parlé mais elle remettait son visage. C'était quelqu'un d'habituel. Le genre de personne que l'on croise un peu partout mais à qui on n'a rien à dire.

Cependant, cet après-midi là, Norah réalisa que l'ennui et la solitude commençaient à lui peser. Si elle n'avait jamais rien trouvé d'utile à raconter à Summer, il serait peut-être temps d'engager un dialogue avec son amie. Elle se leva et ouvrit de nouveau son ombrelle au dessus de son doux visage juste le temps de faire le trajet jusqu'à lombre du saule sous lequel s'était assise la jeune fille. Elle vint s'installer près d'elle et lui sourit.

- Nous nous sommes déjà vues, n'est-ce pas? Vous êtes une amie de Summer?


Dernière édition par Norah Lou-Ann Richardson le Dim 20 Sep - 22:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gabrielle julia evans

avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Re: Le temps d'une promenade {POV Libre   Dim 20 Sep - 13:57

La journée suivait son cours. A l'ombre de mon saoul pleureur j'esquissais lescourbes des ladies qui s'aspergeaient joyeusement en réponse a la chaleur de cet aprés- midi ensoleillé . Je ne l'entendis pas arrivée. je ne perçus le frémisssement de ses pas sur l'herbe qu'au tout dernier moment. Elle était là toute migonne et enfantine. Penchée vers moi me détaillant attentivement de ses grand yeux:"

-Nous nous sommes nous déjà vues, n'est-ce pas? Vous êtes une amie de Summer?

- Oui effectivement nous nous sommes déjà croisées dans des soirées mondaines... Summer m'y emenait de force...je vous avouerais que je n'ai pas ma place dans ce genre de soirée.
C'est peut -être pour ça que je ne parle a personne en dehors de Summer. Comment m'avez vous reconnue ? Je ne vous ai pourtant, me semble-t-il, jamais adressé la parole. Et je m'excuse d'ailleurs.


-Ce n'est rien, vous êtes toute pardonnée. J'ai une mémoire photographique et je me rappellai bien vous avoir déjà vue. Puis-je m'assoir ?

- Mais bien entendu.

Nous échangeâmes ainsi des banalités pendant quelques instants. nous nous demanâmes par exemple si l'autre irait au grand bal costmé des Lancaster et quel était on déguisement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le temps d'une promenade {POV Libre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le temps d'une promenade {POV Libre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enregistrements libres de droits en libre écoute (3)
» Connexion de plusieurs ordinateurs à internet en même temps
» Il faut laisser le temps au temps.
» Zone libre (noir désir + hamé + casey)
» Les premiers temps de la musique : la musique antique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
bαroque ♣ :: RP terminés-
Sauter vers: