AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un Peu de Rêverie

Aller en bas 
AuteurMessage
emily jane ivanov

avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Un Peu de Rêverie   Dim 31 Mai - 20:03

C'était une journée avec quelques passages nuageux, L'esprit de Jay était aussi dans les nuages. Un petit vent frais qui venait souffler entre les bouclettes de la petite brune. Elle essayait de se fondre dans la masse de toutes ces Ladies qui se promenaient et qui magasinaient les chaussures ou leur robe de la semaine. Pourtant Jay n'était pas une Ladie, le titre de courtisane lui avait été attribué car elle n'était pas une domestique ni une Ladie, c'est donc le dernier rôle qu'on lui donnait. Pour elle ces rôle n'était que superflues et son mari pensait la même chose. Elle était chanceuse d'avoir tombé sur un homme comme lui. Joshua était l'homme de sa vie et le dernier qui lui restait. Bref, c'était donc par cette journée que l'esprit rêveur de notre Jay c'était emmené sur cette rue de Piccadilly Circus. Elle se promenait en jolie robe blanche fleuri rouge ses cheveux et à demi attachés, regardant les vitrines et ses robes si grandes et si belles. Elle se rappelle encore du jour de noël, il y a deux, trois ans, son frère était arrivé avec une grande boite, il lui avait de ne pas l'ouvrir avant le lendemain matin. Lorsqu'elle l'avait ouvert, une grande robe somptueuse n'attendait que d'être enfilé par la jolie brune. Une robe noire en satin brodé de petit motif fleuri blanc. Elle en avait les larmes aux yeux ce jour là, son frère ayant mis toutes ses économies pour faire plaisir à sa sœur. Encore aujourd'hui en y pensant ,elle avait les larmes aux yeux. Elle continua à regarder se demandant si elle pouvait aller se chercher une nouveauté bientôt. Elle pouvsit bien se faire plaisir de temps en temps. Ça lui arrivait d'économiser quand elle tombait en amour avec des morceaux de tissus.


Dernière édition par Jay H. Kribell le Ven 12 Juin - 19:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxence allan milhaud

avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Re: Un Peu de Rêverie   Ven 12 Juin - 0:28

Après une nuit épouvantable à essayer de ne pas terminer dans une poubelle, Maxence s'était réveillé dans une ruelle sombre. Un chat errant venait de lui marcher sur le ventre, en ronronnant. Le jeune dandy tenta d'abord de se lever, mais se ravisa. Il se remémora sa soirée passée à courir quelques jeunes femmes, dans le but d'en oublier d'autres. Puis, il avait trouvé la compagnie d'une bouteille de mauvais vin très appréciable. La suite était évidente.
Maxence caressa le chat instinctivement avant de le pousser pour lui permettre de se redresser légèrement. Malgré son crâne douloureux, il épousseta sa veste et tenta d'aplatir ses cheveux. Le plus dur était à venir finalement. Traverser la rue avoisinante, se retrouver confronter aux passants... D'un geste maladroit, il sortit sa montre à gousset rayée pour s'assurer qu'il éviterait une heure de pointe. Mais à bien y réfléchir, il ne savait plus vraiment quelle était la rue qu'il percevait.
Alors qu'il se redressa tant bien que mal dans le but de quitter son refuge, le chat errant vint se frotter à sa jambe de pantalon avec un miaulement rauque.

- Tu t'es perdu toi aussi ? T'as l'air un peu plus malin que moi.

Maxence finit par longer le mur sale pour se dévoiler à la face du monde. Le ciel avait été clément avec lui : le soleil était caché par d'épais nuages. Avec un peu de chance, personne ne le reconnaitrait, où du moins, personne ne percevrait l'état dans lequel il se trouvait. Tant qu'on ne lui adressait pas la parole.
Sa vue légèrement brouillée avait failli le pousser contre un réverbère, et peu de temps après, une vielle dame avait manqué d'être renversée par sa démarche titubante. Maxence, dans un moment de faiblesse du à sa gueule de bois, fini par s'appuyer contre une vitrine. Il sentit de nouveau une présence se frotter à son tibia. Le chat. Ce foutu chat allait donc le coller jusqu'à ce qu'il finisse par le jeter sous les sabots d'un canasson ?!
Soudain, une idée lui monta à la tête. A quelques pas de lui se tenait une jeune demoiselle ma foi très bien vêtue, qui enviait les jolies tenues présentées dans la vitrine. Un magasin faussement luxueux. D'ailleurs, elle n'avait pas l'air d'une lady, ce qui la rendait d'autant plus intéressante.
Le jeune homme s'approcha doucement de la jeune femme, suivit de son fidèle compagnon à poils, et demanda d'une voix qu'il voulait sympathique :

- Excusez-moi ... Mais je me demandais... Est-ce qu'une jolie demoiselle comme vous serait prête à me rendre un petit service ? Quelque chose qui m'éviterait de commettre un crime atroce par exemple...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emily jane ivanov

avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Re: Un Peu de Rêverie   Sam 13 Juin - 5:25

Perdue dans ses pensées, c'est alors que quelqu'un l'accrocha avec de jolies paroles. C'est la dernière phrase qui l'interpela... Un crime atroce, cela était mystérieux et un peu alarmant. Elle se retourna donc pour mettre un visage sur cette belle voix qu'elle venait d'entendre. Cela était rès important pour elle. Toujours avoir les deux en réserve.
Un beau jeune homme brun avec des yeux aussi rond que des noisettes avec la même couleur. Visiblement cette homme avait passé une nuit qui n'était pas des plus agréable. Ses cheveux en bataille venaient accentué les traits carrés de son visage. Elle vit ensuite un ami à quatre pattes qui suivait le jeune homme. C'était bien particulier un chat et un homme, elle trouvait cela bien intéressant.

« Cela dépend du service... »

Jay était une femme très serviable, mais selon le service que l'on lui demandait, surtout venant d'un étranger. Elle était prudente à ce sujet puisqu'elle n'avais pas l'air d'une lady et elle le savait très bien. C'est depuis peu qu'elle appris à prendre certaine précautions. Avec les meurtres on ne sait plus vraiment à qui faire confiance. La seule personne en qui elle avait confiance c'était en Joshua mais chut... Personne ne doit rien savoir.

« Comment puis-je vous aidez? »

Elle baissa un peu les gardes voyant que le jeune homme n'avait pas l'air méchant mais bien d'un pur dandy. Face à un dandy, elle n'avait rien à craindre, du moins, c'est ce qu'elle pensait. Elle en connaissait pas mal des dandy grâce à Joshua qui l'avait mis en garde et qui lui avait expliquer quelques ficelles des ses jeunes hommes à la recherche de chaleur féminine. En marque de politesse elle se présenta donc, avec un grand sourire.

« Au fait, je suis Jay »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxence allan milhaud

avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Re: Un Peu de Rêverie   Dim 14 Juin - 22:55

La jeune femme qui lui faisait face ne semblait pas choquée de son état. C'était plutôt un coup de chance. Quoiqu'il en soit, Maxence avait vraiment bien choisi sa "proie" et esquissa un sourire maladroit. Lui, il avait catégorisé son interlocutrice dés qu'il l'avait perçue devant cette vitrine, et il n'était pas très fier de son comportement snob, au fond.
Il s'inclina légèrement devant la jolie brune, essayant de ne pas céder à l'envie de se cogner le front contre le bitume. Puis, il perçu la câlinerie du chat, toujours aussi collant. Maxence réfléchit un instant à ce qu'il venait de dire -chose qu'il avait quasiment oublié- et finit par se présenter à son tour :

- Enchanté, très jolie Jay... Je suis Maxence... Maxence tout court, je pense que ça suffira ?

Il tenta de répondre au sourire rayonnant que la jeune femme lui avait lancé, sans grand résultat. Max se trouvait même parfaitement ridicule. Mais il était trop tard pour changer d'avis maintenant.

- En fait ... Je risque de me changer en 'Max l'éventreur' si vous n'acceptez pas ma requête...

Le jeune homme lâcha un rire nerveux. Généralement, il n'aimait pas évoquer les terribles meurtres dont Londres toute entière était spectatrice. Des courtisanes éventrées, des photos qu'il n'osait même pas regarder de près... Bref, un massacre. Et lui qui avait pour habitude de fréquenter quelques jeunes femmes sans réel statut social, il avait parfois du mal à les quitter en pleine nuit. Par peur de retrouver un horrible cliché dans le journal du lendemain, ou peut-être par crainte que l'assassin ne se décide à s'attaquer aux hommes... Quel malheur.
Maxence secoua sa main comme pour chasser une mouche imaginaire et continua d'un ton moins sarcastique :

- Non, plus sérieusement... Je dois rentrer chez moi et ma femme de chambre déteste les bêtes à poils. Hormis les hommes, bien sur. Tout ça pour en venir au fait ... Serez vous interessée par l'adoption de cet adorable animal qui me prend pour sa mère depuis déjà trop longtemps ? La dernière fois que j'ai dû m'occuper d'un animal, c'était une poule qui a préféré se jeter dans la gueule du premier renard venu... S'il vous plait... Faites-en ce que bon vous semble mais par pitié, débarrassez m'en...

Sa requête était risible. Mais il n'avait pas le coeur à frapper l'animal lui même, au risque de le regretter sur son lit de mort. Il ne manquerait plus que ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emily jane ivanov

avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Re: Un Peu de Rêverie   Jeu 18 Juin - 7:18

[Désolé du temps de réponse...]

Maxence... Elle avait très rarement entendu ce prénom et pourtant c'est joli comme nom et vu l'homme qui se tenait devant elle, son prénom lui allait très bien. Elle était toujours surprise d'entendre de nouveaux noms ou bien des raretés qui ne devrai pas l'être. Comme son prénom, qui était plutôt pour un homme mais qu'elle portait avec fierté car son prénom la rendait différente des autres femmes. Cela ne la dérangeait point puisqu'un homme pouvait autant porter un nom de femme. Elle fut ravie du commentaire de Maxence et s'aperçue qu'elle n'avait pas dit son nom de famille. Par chance puisque depuis peu elle porte le nom de Kribell, le nom de son bien-aimé, qu'elle a fiancé depuis peu. Si il aurait fallu qu'elle disent Kribell au lieu du sien... Elle n'osait même pas imaginer, c'était pour cela que le couple avait décider de tenir sa mort plutôt que d'affronter toute la horde de commentaires déplacés.

« Enchantée, Maxence. » Dit elle avec un petit sourire en coin.

C'est ensuite que le jeune homme fit un petit jeu de mot, un peu intriguant pour Jay. Elle aimait peu que l'on parle de « L'éventreur » puisqu'elle était considéré comme une courtisanes puisqu'elle n'était pas une lady ni une domestique. On lui attitrait donc le titre restant, une courtisane. Elle n'avait pas cette profession et ne l'aura jamais d'ailleurs. Elle refuse de donner son corps pour gagner sa vie et maintenant qu'elle a trouvé l'homme de sa vie. Ce n'est pas prêt d'arriver de si tôt. Bref, l'histoire des meurtres entourant les courtisanes ne l'enchantait guère. Elle ne souhait pas être la prochaine proie... Son regard changea et regarda Maxence avec un air inquiet et mis une mèche de cheveux derrière son oreille.
Elle retrouva le sourire lors de la requête du jeune homme devant elle. Elle esquiva un regard vers le chat et revint à sa nouvelle rencontre.

« Vous devez aimé votre femme de chambre pour lui faire cette faveur. Ce matou est vraiment tombé en amour avec vous. Vous voulez vraiment abandonner ce pauvre petit sans défense? »

Jay regardait Maxence avec un regard piteux. Contrairement à la femme de chambre du jeune homme, la brunette aimait bien les petites bêtes à poil et pas seulement que les hommes. Elle avait peu plusieurs compagnons au cours de sa courte vie. C'était bien parce qu'elle était emménagée avec Joshua, qu'elle n'en avait pas. Elle n'avait encore abordé le sujet. Après quelques secondes, elle fit un petit sourire coquin pour dénoter une petite plaisanterie. Elle voyait bien que Maxence était découragé d'être suivi par ce petit être.

« Mais non je plaisante... » Dit-elle tout en allant prendre la petite boule de poil. « Je veux bien essayer de vous aider à lui trouver un autre mentor. Je ne sais point si là où j'habite il sera le bienvenu. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Peu de Rêverie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Peu de Rêverie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hector Berlioz: Ouvertures + Rêverie et caprice, etc.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
bαroque ♣ :: RP terminés-
Sauter vers: