AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Noon, pas les lunettes. ft Opale C. Klouders

Aller en bas 
AuteurMessage
ezechiel andrea waverly
    Catch me if you can, Darling.

avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Noon, pas les lunettes. ft Opale C. Klouders   Mer 10 Juin - 19:12

    Opale était vraiment une très jolie demoiselle & sa robe était d'une rare somptuosité. Lorsqu'il l'avait vu, entrant la tête haute, un petit rictus sur les lèvres, Jeffrey avait compris pourquoi le célèbre Henry avait choisit cette Lady là.
    Lors de la cérémonie religieuse, notre jeune homme s'était retrouvé assis à côté d'une Lady de 45 ans qui piapiatait avec sa voisine de gauche, elle critiquait tout : de la coiffure à l'Eglise en passant par les chaussures du marié. Les gens sont pathétiques ; s'il avait eu du courage il aurait gentiment dit à celle-ci de .. se taire mais il n'avait pas osé, ayant peur d'avoir des petits soucis de rumeurs par la suite. Durant environ plus d'une heure, le jeune garçon avait donc dût supporté la jacasseuse. Hun, la vie est dure ... :shocked:
    Le bal avait été ouvert & les deux mariés apparurent sur la piste de danse, ils entammèrent une valse & aucun des deux ne se trompa dans les pas. Jeffrey était un piètre danseur , ce qui l'inquiétait beaucoup si jamais un jour il devait se marier .. mais nous nous éloignons du sujet. Ils furent applaudis & conclure la danse par un baiser. Les applaudissements fusèrent de plus belle, ils étaient riches, beaux & mariés. Le repas n'était pas encore commencé mais dejà, Jeffrey ressenti le besoin de fumer, ses cigarettes se trouvait dans son manteau qui lui-même se trouvait dans les vestiaires. Il se dirigea donc vers la pièce afin de pouvoir fumer. Il marchait dans les couloirs et avait d'ailleurs du mal à se retrouver dans cette gigantesque demeure, il passa d'ailleurs trois fois au même endroit . Enfin il trouva la salle mais c'est alors qu'il se heurta à une Lady en robe rose ; il s'excusa quatre fois et lui demanda s'il il lui avait fait mal. Toute pimpante, la demoiselle répondit "Non" avec un sourire charmeur puis levant sa robe continua sa marche ; Jeffrey lui avait fait tomber ses lunettes & il n'arrivait pas à mettre la main dessus .. il voyait très mal de près et ne distinguait que le sol & les murs. Il se retrouvit donc à quatre pattes, tatonnant pour pouvoir mettre la main sur sa propriété.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marley iseult baxter
ADMINETTEembras(s)e-moi
avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Re: Noon, pas les lunettes. ft Opale C. Klouders   Jeu 11 Juin - 22:37

    La ville intégrale avait été conviée et était bien présente, n'oubliant personne. Les regards de tous étaient portés sur les deux jeunes mariés, à savoir Henry Conner Lancaster et sa présente épouse Opale Colline Klouders Lancaster. Celle-ci avait d'ailleurs demandé à ce qu'on l'appelle seulement par son nom de jeune fille et non par le nom de famille de son époux. Ce dernier ne semblait pas surpris par cette soudaine envie de la part de sa femme, qui se dandinait au milieu des conviés, afin de convenir au besoin de chacun. Ses cheveux étaient d'un noir charbonneux mais leur douceur n'était de telle. Ses traits étaient adoucis mais l'on sentait néanmoins un plissement de nez qui laissait paraître une certaine tension de sa part. Sa bouche crispée n'échappa pas aux ladies qui ragotèrent aussitôt sur elle. La mariée fit comme si elle n'avait rien remarquée et continua son parcours entre les invités. Mais peu après, elle sentit une main ferme sur son épaule ; de ce geste, elle se retourna et découvrit Henry qui désignait la piste de danse, tout en la mangeant de ses yeux sombres et pétillants. Elle tendit l'un de ses plus beaux sourires et avança, tenant avec douceur la main de son époux. Les deux mariés entamèrent une longue valse, pendant laquelle Opale posa tendrement et discrètement sa tête sur l'épaule de son mari. La valse terminée, elle lâcha la main de Henry, se détacha de son étreinte et se dirigea de sa démarche lente et assurée qui laissa sans voix toutes les ladies aux alentours jusqu'au vestiaire. Réajustant sa robe en velours, la jeune femme fut heurtée par un homme vêt de noir. Celui-ci laissa échapper un long regard noir insignifiant et, réalisant qu'il venait de percuter la reine de la soirée, s'excusa en bredouillant quelques mots incompréhensibles. Opale répondit qu'il ne lui avait pas fait mal, gardant le sourire afin de ne pas paraître autant nostalgique qu'elle l'est et se retourna, continuant sa marche. Mais, jetant un dernier regard derrière elle, elle aperçut cet homme à quatre pattes, tâtonnant le carrelage en argile de sa main droite. Elle s'approcha et tendit ses lunettes noirs au jeune homme et l'aida à se relever.

    « - Puis-je savoir comment vous nommez-vous ? Nous avons convié tellement de personnes à ce mariage que nous ne savons plus ... »

    Opale se tut un instant, se mordillant maladroitement la lèvre inférieure, comme elle le faisait si souvent. Elle sentit une goutte de sueur perler sur son front et l'effaça d'un geste vif grâce à sa paume de main. L'homme au smoking noir ne sembla pas le remarquer et un silence très gênant s'installa entre les deux individus. Opale répéta sa question, craignant de ne pas avoir été assez claire ou de ne pas avoir parlé trop haut. Mais ce mystérieux homme baissait la tête, comme s'il avait honte. Puis, enfin, il répondit, d'un ton hésitant.

_________________
[list]

TAKE A BREATH, TAKE IT DEEP CALM YOURSFEL, HE SAYS TO ME IF U PLAY, U PLAY FOR KEEPS TAKE A GUN, AND COUNT TO THREE I'M SWEATING NOW, MOVING SLOW RUSSIAN ROULETTERIHANNA
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ezechiel andrea waverly
    Catch me if you can, Darling.

avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Re: Noon, pas les lunettes. ft Opale C. Klouders   Ven 12 Juin - 19:25

    La robe n'était pas rose, mais blanche & celle qui la portait n'était autre que la belle mariée. Jeffrey ne le comprit qu'après lorsqu'elle lui adressa la parole. Elle lui tendit ses lunettes tout à en l'aidant à se relevé & Jeffrey se sentit alors affreusement gêné d'avoir été dans une telle situation devan Mme Opale Klouders Lancaster. Il remit vite ses lunettes afin sans doute de se donner une constance puis toussa. Opale lui posa une question qu'il n'avait que vaguement entendu la première fois, elle dut donc se répéter. Mr Smith comprit alors qu'elle s'adressait à lui .. Il commença à parler, en essayant d'avoir l'ai sûr de lui.

    " Je ne me suis pas présenté , veuillez m'excuser. Je suis Mr Jeffrey Smith , le fils d'Edward Smith le célèbre homme d'affaire & grand gagnant aux jeux de chevaux. "

    Il esquissa un sourire, afin de praître agréable à la jeune Lady.

    " Et je vous remercie pour mes lunettes, ma vue est très mauvaise & si je les égare, la situation peut vite devenir catastrophique.."

    Il ria timidement, d'un rire légèrement stupide mais qu'importe. Jeffrey se dit alors qu'il se devait de prolonger la conversation, il était tout de même en compagnie de la mariée .. ; bon il est vrai qu'il y a une dizaine de minutes les deux individus ne se connaissaient pas ..

    " Votre mariage est une réussite , Mme .. Klouders ou Lancaster ? J'ignore comment je dois vous appeler à présent . "

    Jeffrey s'étonna lui-même, il communiquait avec une personne de son rang. Loin de là qu'il fut associable mais parfois il éprouvait quelques difficultés pour bavarder avec ses semblables. Opale semblait une femme agréable, quoi qu'en disent les journaux, Jeffrey se sentait moins stressé auprès d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marley iseult baxter
ADMINETTEembras(s)e-moi
avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Re: Noon, pas les lunettes. ft Opale C. Klouders   Mar 16 Juin - 19:22

    L'homme qui se nommait donc Jeffrey Smith baissa la tête, tentant d'adopter un regard adéquat à son rang de dandy. Opale laissa échapper un petit rire nerveux à la suite de cette question et haussa les épaules. Elle n'avait jamais réfléchi à cela, ou presque, mais souhaitait tout de même conserver son nom de jeune fille, unique descendante de la grande et riche famille Klouders. Mais autant ne pas se montrer hautaine devant cet invité, si maladroit et drôle. La mariée était tout à fait comme lui et elle était souvent mal vue des autres ladies à cause de cela. D'ailleurs, cela faisait du bien de rencontrer quelqu'un qui ne la jugeait pas que par les journaux quotidiens.

    « - Appelez-moi comme vous le souhaitez, cela ne me dérange absolument pas. Connaissez-vous Henry, monsieur Smith ? J'ai d'ores et déjà entendu parler de votre père. Il paraît qu'il était affreusement chanceux aux jeux hippiques. Je l'envie et Henry aurait bien aimé connaître son secret, lui-même passionnée des courses de chevaux » murmura Opale, tâchant de paraître le plus naturel qu'il soit possible.
    Celle-ci ne désirait pas rejoindre la foule dansante. Elle souhaitait juste rester en compagnie de ce jeune homme, Jeffrey Smith, si intriguant. Celui-ci ricana et hocha la tête, nostalgique. Elle se sentit soudain coupable. Elle n'aurait jamais dû lui parler de son père, qui était sûrement décédé. Ses joues s'empourprèrent mais elle tâcha de faire comme si elle ne s'était aperçu de rien.

    « - S'il accepte, je pourrais avec plaisir lui enseigner l'art de la triche, rit-il puis continua d'un ton plus ferme, mais je pense qu'il a sûrement d'autres choses à faire que d'écouter un pauvre dandy, incapable de voir sans ses lunettes ... »

_________________
[list]

TAKE A BREATH, TAKE IT DEEP CALM YOURSFEL, HE SAYS TO ME IF U PLAY, U PLAY FOR KEEPS TAKE A GUN, AND COUNT TO THREE I'M SWEATING NOW, MOVING SLOW RUSSIAN ROULETTERIHANNA
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ezechiel andrea waverly
    Catch me if you can, Darling.

avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Re: Noon, pas les lunettes. ft Opale C. Klouders   Mer 17 Juin - 14:31

    Jeffrey remarqua l'empourprement des joues d' Opale, elle devait sûrement penser que son père était décédé , mais que nenni ! Edward Smith était bien vivant & en pleine forme, il buvait toujours, jouait toujours et travaillait toujours ..

    << Je vous appellerais Mme Klouders alors .. >> , Jeffrey sourit. Opale n'était pas le genre de mariée habituelle & c'est pourquoi il décida de l'appeler par son nom de jeune fille. C'était rare à cette époque mais Jeffrey n'était pas choqué.

    << Oui, mon père a une très bonne étoile ! - rire - Je suis sûr qu'il se ferait un plaisir de rencontrer votre mari, mais j'ignore si il acceptera de dévoiler ses secrets .. si il en a un évidemment, ce qui , à mon avis, m'étonnerais ! A vrai dire, je n'ai jamais eu l'occasion de rencontrer votre époux, on me trouve rarement dans les soirées mondaines... >>

    Lorsqu'il prononça sa dernière phrase Jeffrey parut bien plus sérieux et pendant une fraction de secondes adopta un visage plus réservé. Très vite il agrémenta sa réflexion par une pointe d'humour sur l'art de la triche mais ajouta tout aussi vite que Henry avait sûrement d'autre occupations que de l'écouter. Jeffrey manquait cruellement de confiance en lui & s'en était parfois pathétique ! Voyons Mister Smith, vous êtes un Dandy, & votre famille est connu dans le Grand Monde .. non, Jeffrey ne pourrait jamais être comme Henry, ou Opale, ou son père. Il était bien trop peu sûr de lui & réservé pour cela. Le jeune homme frotta sa veste de costume, comme pour se donner plus d'assurance auprès de Mme Klouders, il la regarda de ses yeux bleus azur et toussota. Il cherchait un sujet de conversation ; timidement il dit :

    << Et vous, appréciez-vous les jeux hippiques Mme Klouders ? >>

    A vrai dire, c'était totalement stupide de prononcer cette phrase étant donné que peu de Lady s'intéressaient à ce genre de loisir, mais sait-on jamais .. De plus c'était la seule chose que Jeffrey avait trouvé à dire, il n'était vraiment pas doué avec les femmes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Noon, pas les lunettes. ft Opale C. Klouders   

Revenir en haut Aller en bas
 
Noon, pas les lunettes. ft Opale C. Klouders
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Philippe Manoeuvre sans lunettes !
» Lunettes ou lentilles ?
» vidéo tambours - Les tambours de la Côte d'Opale
» VENTE LUNETTES SOLAIRES LAETICIA & JOHNNY HALLYDAY
» vend véritables lunettes de soleil homme johnny hallyday

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
bαroque ♣ :: RP terminés-
Sauter vers: