AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 promenade chez les nobles. (opale)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: promenade chez les nobles. (opale)   Jeu 2 Avr - 20:03

    Il était très rare que je me promène dans les quartiers riches. Moi, simple domestique de Londres, n'avait rien à faire chez les nobles. Tout ces ladies et ces dandys me donnaient le mal de ventre. Il était 14h32, un samedi ensoleillé. Je marchai dans le quartier de Mayfair, pour me changer les idées, histoire de me détendre avant de repartir dans la grande demeure où je travaillais. La longue rue était bondé, mais, comme d'habitude, je passai incognito à travers les grandes robes et les costard des riches. Mon écharpe et ma veste noire sur le dos, j'étais totalement perdu dans les pensées. Je ne faisais pas attention à qui marchai près de moi, ni à qui me lançai des regards meurtriers. J'étais certainement le seul domestique dans cet endroit. Le soleil tapait en plein sur les vitres des magasins. Vêtements de nobles, horlogerie pour les nobles, salon de thé pour les nobles ... Les classes sociales sont, ici, très visible. Il y a les riches - les dandies et les ladies - et les pauvres - les courtisanes et les domestiques. Les gens ne cessaient de se bousculaient et on entendait désolé "excusez-moi, mademoiselle" à tout bout de champs. Je ne tardai pas à bousculai une jeune femme, certainement un Lady. Je levai la tête et me retrouva face à une très belle jeune femme. Je tendis ma main pour l'aider à se relever.

    - Excusez moi mademoiselle ... Je ... je suis désolé !
    dis-je en bégayant

    Je ne savais pas quoi dire. Je ne voulais pas en faire trop mais j'avais peur de ne pas assez m'excuser. La jeune femme avait l'air désorientait et j'avais peur pour se qui m'attendait ... étant un simple domestique, j'allais certainement me prendre des coup de bâtons des que l'histoire serait revenu aux oreilles de mes maitres. Je me pinçais les lèvres, gênai. La jeune femme se releva, elle se releva. J'étais tellement gênai que je ne pouvais ni bouger, ni articuler un mot. J'attendais avec impatience une réaction de la jeune femme, qu'elle soit positive ou négative ...
Revenir en haut Aller en bas
marley iseult baxter
ADMINETTEembras(s)e-moi
avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Re: promenade chez les nobles. (opale)   Jeu 2 Avr - 20:29

Aujourd'hui, nous étions le jour du fabuleux marché à Mayfair. Je m'étais levée à l'aube pour pouvoir assister à ce festival. La dernière fois que j'y étais allée, on m'avait jeté quelques confettis aux mille couleurs joviales et chaleureuses au dessus de moi et parfumé de différentes odeurs toutes aussi merveilles les unes que les autres. Je souris, à cette idée. La nouvelle allait vite : déjà plus d'une vingtaine de femmes aux chapeaux à rubans, toutes accompagnées de leur mari, vêts en costard cravate et qui se tenaient habilement, en humbles hommes. J'enviais tellement ces femmes-là qui avaient tout l'amour qu'elles souhaitaient. Moi, j'étais une simple lady - désirée, certes - solitaire. Je souhaitais fonder une grande famille, avoir cinq enfants et les chérir tous autant les uns que les autres.
La foule s'agitait et je sentais l'effervescence monter dans cette si petite place mais qui regorgeait pourtant tant de monde. Je me faufilai au milieu de toutes ces personnes prodiges et m'arrêtai devant l'entrée de la cathédrale où était posée délicatement une barrière où était formulé la phrase «Ne pas entrer !». A côté, se tenait le président de ce marché qui réunissait tant de monde et une femme, accrochée à son bras, souriait fièrement en nouant une mèche de ses cheveux blond vénitien autour de son index droit. Ce geste machinal me fit détourner le regard et je me concentrai sur le panneau intriguant écrit blanc sur rouge. Jamais je n'avais vu personne faire ce type de panneau. C'était plutôt bizarre.
Je fus tirée de mes pensées par un jeune homme qui, sans faire exprès, me bouscula. Il affichait une mine fatiguée et je sentais son visage pâlir lorsqu'il se tourna pour me faire face. Il était nerveux et n'appartenait pas aux dandys. C'était un domestique dont les habits étaient plus que reconnaissables. Il bredouilla un :

« - Excusez moi mademoiselle ... Je ... je suis désolé ! »

Un long silence, en paroles comme en gestes, s'installa. Je lui souris en agitant la main. Cependant, la foule recommençait à chahuter et je ne pus m'empêcher d'émettre un cri de stupeur. La brutalité des gestes de la foule me faisait affreusement peur. Les gens commençaient à perdre patience, ils trépignaient sur eux-mêmes et les ladies commençaient à se sentir mal, à cause de la chaleur. Oui, il faisait très chaud pour un mois d'avril. Elles prétendaient avoir un problème de santé. Leurs maris s'inquiétaient et tentaient tous de sortir de la foule. L'effervescence me rendait nerveuse. Le marché précédent n'était pas aussi empli de monde.

« - Sortons ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: promenade chez les nobles. (opale)   Jeu 2 Avr - 21:29

    La jeune brune n'avait pas l'air choqué par le fait que je l'ai bousculée. Je cru d'ailleurs apercevoir un petit sourire sur son doux visage. L'agitation dans la foule nous fit tout deux réagir et après quelques secondes à contempler les ladies s'écrouler sous le poids de la chaleur, la belle brune me tira de mes pensées en m'appelant.

    - Sortons ! m'avait-elle ordonné.

    Je m'accrodé un dernier regard vers ses nobles gens qui ne cessait de remuer dans tout les sens. Jamais un domestique ne se serait comporté de façon aussi superficielle. Décidément, je ne comprendrais jamais l'attitude des nobles. Je suivit la jeune brunette. Son visage ne mettais pas inconnu. Pourtant, aucun nom ne me revenait ... Nous arrivâmes dans un coin plus calme de Mayfair. Je fis un petit sourire. L'ombre des hautes maisons nous permettaient de ne pas être aveuglé par le soleil. Un moi d'avril très chaud, pour une fois ... La ville de Londres, qui était d'habitude une ville froide, avait rarement connu un printemps aussi chaud ! Je me retournai vers la jeune lady avant de lui demandai d'une voix basse:

    - Vous ne m'en voulez pas ? Je veux dire ... je vous ai bousculée !


    Elle me regarda avec un petit sourire, je ne pu m'empêchai de le lui rendre, même si la situation était critique. Elle ne tarda pas à répondre à ma question, de façon plutôt humoristique.
Revenir en haut Aller en bas
marley iseult baxter
ADMINETTEembras(s)e-moi
avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Re: promenade chez les nobles. (opale)   Jeu 2 Avr - 21:55

    Nous nous dégageâmes de cette foule si bruyante et partîmes dans une vaste ruelle où - à mon plus grand bonheur - le silence régnait. On aurait pu entendre une mouche passer. Je fermai les yeux pour savourer ces quelques secondes silencieuses et me rappelai que ce domestique était là debout, à côté de moi. Je lui souris, gêné. Sa tête me disait étrangement quelque chose. Comme si je l'avais déjà vu. Mais cela paraissait lointain. Je le fixai en fronçant les sourcils.

    « - Vous ne m'en voulez pas ? Je veux dire ... je vous ai bousculée ! s'exclama-t-il en se mordillant la lèvre inférieure, gêné et nerveux.
    - En effet, je pourrais penser que c'est volontaire. Mais ... Vous n'avez pas l'air d'un simple domestique qui vient ici pour bousculer les ladies comme moi. Vous me dîtes quelque chose. Nous sommes-nous déjà rencontrés ? »

    Il réfléchit un instant puis hocha la tête frénétiquement. Il semblait peu rassuré et je tentai de retrouver ce visage si peu ordinaire. Ses cheveux bruns, frisés, brillaient à la lumière et ses yeux d'un marron fabuleux scintillaient comme s'il n'avait pas été vivant. Je fus surprise à ces pensées. Était-ce bien moi qui me décrivait intérieurement ce domestique ? Il était beau. Nul ne pouvait le contredire. Mais il appartenait au rang des domestiques. Il devait y avoir eu des ladies qui s'étaient mariées avec des domestiques, non ? Je soupirai.
    Soudain, tout me revint. Cette fameuse soirée. Cette fameuse soirée où tout allait mal chez moi. Je marchais à Westwood District, ce quartier si mal fréquenté pour prendre l'air. Puis, une main m'a mise à terre. Je tremblais. On m'a mit la main sur la bouche et on a continué à me frapper violemment. Je n'osais dire mot. Je sentais le sang glacé glisser le long de mes joues mais je ne pouvais crier au secours. La torture continuait. Ses mains farfouillaient partout pour voir si je n'avais pas de l'argent sur moi. Manque de chance, je n'en avais pas pris, pensant justement que c'était préférable d'arpenter Westwood District sans liquide sur soi. Alors que le supplice ne cessait toujours pas, je sentis une ombre, derrière moi. Quelqu'un frappa le bandit et m'aida ensuite à me relever. Lui. C'était lui. Je le reconnaissais. Je le reconnaitrais entre tous. Oh, mon dieu ! Celui avec qui j'avais partagé la nuit. Je ne savais que c'était un domestique. Je ne le savais pas. Comment aurais-je su ?

    « - On se connaît, oui. On se connaît plutôt bien ! », marmonnai-je en pressant le pas.


Dernière édition par Opale C. Klouders le Sam 4 Avr - 21:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: promenade chez les nobles. (opale)   Sam 4 Avr - 16:42

    La belle brune réfléchit un cour instant avant de dire une phrase. Très doucement, la tête baisser, elle marmonna:

    - On se connaît, oui. On se connaît plutôt bien !


    Je fronçais les sourcils. Je n'arrivai vraiment pas à me souvenir de cette rencontre ... Cela me tourmentais ! C'est à ce moment là que je me rappela: Cette sinistre nuit, ce doux visage, cette fille ! Je l'avais sauvé une nuit froide, d'un homme fou qui l'a battai. J'étais tombé sous le charme de cette lady et lui avait demandé une chose horrible ... Jamais je ne mettais pardonner se que j'avais demander cette soirée là, à cette si belle femme.

    - Oh mon dieu ...


    Seul c'est mot avait pus sortir de ma bouche, j'étais tellement sous le choc. Je n'avais jamais pensé revoir cette demoiselle, du moins c'est se que j'essayais de me faire croire ! J'avais passé les premières semaines en pensant à elle et tout les jours, j'espérais la revoir, lui reparlai, même si je ne savais pas quoi lui dire ...

    - Je ... je ne sais pas quoi dire ! Je suis désolé ...


    J'aurais voulu m'enfuir à toute jambes mais je ne pouvais pas ... En fait, je ne voulais pas partir et la laisser là, de nouveau, seule ! Je ne trouvais rien à dire je décidais donc de ne pas parler et d'attendre une réponse de la jeune. Je baissais la tête, ne pouvant pas la regardé sans éprouver des remords. Je n'avais cessais de me demander si, un jour, j'allais retrouver cette jeune femme. Aujourd'hui j'avais la réponse: elle était là, devant moi, et je ne l'avais même pas reconnu.
Revenir en haut Aller en bas
marley iseult baxter
ADMINETTEembras(s)e-moi
avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Re: promenade chez les nobles. (opale)   Sam 4 Avr - 18:11

    Son visage fut transformé en une fraction de secondes. Il se souvenait aussi de notre rencontre. Mais il se souvenait également de l'instant passé ensemble après notre rencontre. Il se sentait fautif. J'avais peur qu'il révèle cette information confidentielle à d'autres domestiques ou à pire, une lady ou un dandy qui pourraient eux-même lancer la nouvelle et la répandre dans toute la ville. Je ne savais même pas le nom de ce jeune homme et je m'étais montrée à lui nue ... C'était pitoyable et pathétique. Je sentis mes joues s'empourprer à ces souvenirs.

    « - Oh mon Dieu ... » s'exclama-t-il en mettant sa main droite sur ses lèvres et en ouvrant les yeux au maximum.

    Je ne savais que dire. Nous voulions tous deux oublier cet instant de notre vie et faire comme s'il n'avait jamais existé mais cela nous paraissait impossible. Il savait très bien que j'étais une lady tandis que moi, je ne savais point qu'il faisait partie des domestiques même si j'aurais pu le déduire de ses vêtements sales et boueux. Même si cet événement faisait partie de la période de ma vie où tout allait mal et où tout me semblait affreux, j'aurais tout de même pu m'abstenir de coucher avec un domestique ! J'étais horrifiée. Horrifiée comme l'aurait été chacune des ladies qui venait d'apprendre qu'elle avait passé une nuit avec un domestique, certes beau mais cela restait un domestique.
    Celui-ci me fixait, attendant une quelconque réaction de ma part. Souhaitait-il vraiment que je lui saute dans les bras ? Il semblait heureux, malgré la mine peinée qu'il affichait discrètement. Par rapport à moi, qui tentais de refermer ma bouche, béate, son expression n'était rien. Ou presque. Aucun de nous deux n'osait parler, ne savant que dire. Pourtant, ses lèvres bougeaient mécaniquement. Il désirait dire quelque chose mais c'était comme s'il n'en avait pas la force. Il articula cependant quelques mots :

    « - Je ... je ne sais pas quoi dire ! Je suis désolé ... »

    Je détournai la tête, ignorant ma folle envie d'éclater en sanglots. Qu'allais-je avoir l'air en train de pleurer lorsque toutes les ladies sauront que j'ai couché avec un domestique, sans le savoir ? De toute façon, elles ne le sauront pas. Elles ne sauront rien et ne pourront donc pas lancer de nouveaux ragots à mon sujet puisqu'elles n'auront aucune piste. Il fallait que ma vie redevienne plus ou moins normale. Que tous ces mauvais souvenirs disparaissent. Je sentais le domestique qui n'avait qu'une envie : disparaître, lui aussi.

    « - Je ne sais pas quoi vous dire, non plus. Je ne sais même pas votre nom mais voilà qu'on se connaît plus ou moins, en fait ! Il fallait bien sûr qu'on se rencontre, aujourd'hui ! Je ... Je ferais mieux d'y aller, vous ne croyez pas ? On ne ferait pas mieux de s'ignorer, de faire comme si rien ne s'était produit ? Qu'en pensez-vous ? » murmurai-je, faisant attention aux passants qui marchaient à côté de nous.


Dernière édition par Opale C. Klouders le Sam 4 Avr - 21:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: promenade chez les nobles. (opale)   Sam 4 Avr - 19:49

    Je l'écoutais parler. Elle ne voulait plus me voir, je le savais ... Je savais très bien que je ressentais quelques choses pour cette femme, ce n'était pas juste un coup de tête. Je m'arrêtais de marcher et la regardais. Elle avait raison, il fallait que nous arrêtions de nous voir, même si nous ne le faisions pas exprès. Toute cette histoire était folle, il était impossible que j'eus l'idée de fréquenter une lady. Je n'étais qu'un simple domestique ... Une personne dont on ne fait pas attention !

    - Vous avez raison, lui dis-je doucement, Je vais partir, vous laissez vivre une vie normale ... C'est le moins que je puisse faire après toute cette histoire. Encore désolé ...

    Je commençais à partir dans le sens inverse. M'éloignais d'elle été la meilleure façon d'oublier cette histoire ... Avant d'être trop loin, je m'arrêtais et la regardais.

    - Gareth ... C'est comme ça que je m'appelle.

    Je savais bien qu'elle n'en avait rien à faire de mon nom ... Ici, tout se qui comptait été que j'étais un domestique, et elle une Lady. Rien qu'a cause de ça, toute cette histoire ne tenait pas debout. Je continuais à m'éloignais, essayant de l'oublier un maximum, du moins de ne plus penser à cette histoire ! Dans la rue, il y avait de moins en moins de monde. Les Ladies c'étaient calmé et occupaient maintenant leur temps à ragoter. Le soleil ne tapait plus aussi fort, il commençait déjà à se coucher. Mon après midi avait été gâché en moins de deux heures. Une bousculade, un rencontre, des souvenirs ...
Revenir en haut Aller en bas
marley iseult baxter
ADMINETTEembras(s)e-moi
avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Re: promenade chez les nobles. (opale)   Sam 4 Avr - 21:46

Il avait l'air malheureux et déçue. Il hochait la tête discrètement, tentant de cacher son visage noirci par le labeur de domestique. Je savais que je n'aurais pas dû penser une chose pareille mais je ressentais un sentiment étrange pour ce garçon. Il me donnait envie de pleurer lorsqu'il était triste mais aussi envie de rire lorsqu'il était heureux. Je me mordillai la lèvre inférieure et fronçai les sourcils, attendant sa réaction. Celle-ci fut immédiate et il tourna les talons, avant même d'avoir terminé sa phrase :

« - Vous avez raison. Je vais partir, vous laissez vivre une vie normale ... C'est le moins que je puisse faire après toute cette histoire. Encore désolé ... »

Sa voix était douce et paisible. Je ressentais le son de sa voix comme une poésie. Une poésie que l'on réciterait doucement, avec plaisir. Je le retins en plaçant ma main droite sur son coude et le suppliai du regard. Il ne fit comme si mon geste n'avait jamais eu lieu et déplaça minutieusement et tendrement ma main, comme si elle appartenait à une poupée de porcelaine. Il continua son chemin, gardant la tête basse.

« - Gareth ... C'est comme ça que je m'appelle » dit-il en se tournant vers moi et en plongeant son regard dans le mien.

Je hochai la tête et restai silencieuse et immobile pendant quelques instants. Puis, ne me rendant pas compte du geste que je comptais faire, je le retins pour la seconde fois en m'intercalant cette fois devant lui, lui bloquant alors le chemin. Il ne sourit pas et aucune réaction n'émana de son corps et de son esprit. Je le fixai, me fichant des ladies qui me regardaient en ricanant. Je m'en fichai de tout ça. Je voulais juste qu'il reste avec moi. Il était mon sauveur. Je lui devais d'être là, qu'il soit domestique ou dandy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: promenade chez les nobles. (opale)   Dim 5 Avr - 20:10

    Je regardais la jeune femme qui venait tout juste de se mettre devant moi, m'empêchant d'avancer. Je la regardais, son réagir. Au bout d'un certain moment, un petit sourire s'afficha sur mon visage. Si elle n'avait pas envie que je parte, je n'allais pas partir ! Surtout vu que je ne souhaitais pas non plus partir, tout était arrangé.

    - Je croyais que je devais partir et qu'on devait faire comme si on ne se connaissait pas ... dis-je doucement.

    Cette phrase fit sourire mon interlocutrice. Mes yeux s'illuminèrent, comme par magie. Je fis un autre sourire, plus grand, avant de me rendre compte que des tas de Ladies et de Dandies nous fixaient. Il était très rare qu'une Lady parle à un domestique dans la rue. Il était encore plus rare qu'une Lady regarde un domestique de la façon dont cette belle brune me regardait. Je lançais un regard autour de moi avant de regarder la jeune femme.

    - On devrait peut-être parler un peu ... Dans un endroit plus calme, je veux dire !

    Je souris avant de prendre la main de la belle Lady. Me rendant compte de mon geste, je la relâchais sur le champ et passer ma main dans mes cheveux.

    - Désolé ! m'excusais-je très sincèrement

    Je fis un petit sourire et fini par me dirigeais vers un coin très calme de la rue, espérant que la brunette me suivait. Je trouvais finalement un coin sans personne, où on serait tranquille. Je la regardais, elle se trouvait juste derrière moi. Je souris avant de lui dire:

    - Finalement, je ne sais toujours pas votre nom ...

    Sur ce coup là, elle avait un point d'avance ! J'avais beau mettre présenté, elle n'avait pas prit la peine de me dire son nom. Je ne l'avais pas dessuite remarqué mais je ne pouvais la nommé et cela me dérangeais.
Revenir en haut Aller en bas
marley iseult baxter
ADMINETTEembras(s)e-moi
avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Re: promenade chez les nobles. (opale)   Dim 5 Avr - 21:13

    « - Je croyais que je devais partir et qu'on devait faire comme si on ne se connaissait pas ... » chuchota-t-il d'une voix douce.

    Je haussai les épaules et affichai un grand sourire. Le domestique semblait heureux que j'ai changé d'avis et il semblait d'autant plus satisfait que je ne parte pas en courant, après réflexion. Je le vis regarder autour de nous et me tournai vers ces ladies en train de ragoter sur moi et mes fréquentations. Je levai les yeux au ciel en faisant mine de ne pas connaître ce domestique et me tournai vers celui-ci.

    « - On devrait peut-être parler un peu ... Dans un endroit plus calme, je veux dire ! »

    Il avait dit ces paroles d'un ton nerveux, comme si c'était mal de parler à une lady. Je lui souris de mon teint paisible et hochai la tête d'un geste méticuleux qui ne surprit personne grâce à l'habitude que les ladies avaient de faire attention à leurs muscles et à ne pas trop tirer dessus. C'était un tic que possédaient toutes les ladies de Londres. Toutes, sans exception. C'est alors que le domestique prit ma main d'un geste tendre mais, se rendant alors compte de son geste qui paraissait à tous un peu trop déplacé de la part d'un domestique envers une lady, il replaça ma main à sa place en s'excusant habilement :

    «- Désolé ! »

    Je savais qu'il était sincère. Son geste était certes déplacé, voire très déplacé, mais bizarrement, je ne lui en voulais absolument pas. Même si les ladies derrière nous lançaient encore de nouvelles rumeurs à propos d'un certain mariage entre ce domestique et moi. Je rigolai en mon fort intérieur. Je ne savais même pas son nom ! Pourquoi tout le monde voulait-il précipiter les choses ? Nous étions simplement amis. Cela s'arrêtait ici et n'irait pas plus loin.

    « - Finalement, je ne sais toujours pas votre nom .. murmurai-je à son intention, priant pour qu'aucune des ladies n'entende notre conversation et ne déforme nos paroles.
    - Je m'appelle Gareth. Mais il me semble vous l'avoir déjà dit ! », rit-il en essayant d'être le plus distingué possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: promenade chez les nobles. (opale)   Lun 6 Avr - 20:01

    Elle me demandait mon nom, même si je lui avait déjà dit. Je ris avant de répondre à sa question.

    - Je m'appelle Gareth. Mais il me semble vous l'avoir déjà dit !


    Je fis un sourire, je ne voulais pas paraitre impoli devant un si belle lady. Elle hocha la tête avec un petit sourire qui me donnais envie de sourire encore plus. Elle était vraiment ravissante. Pour ne pas coupé la conversation, je lui demandais à mon tour son nom, même si cela n'était pas très correct venant d'un domestique.

    - Humm, j'ai le droit de savoir votre nom ? Je me sens un peu nul ...


    Je baissais la tête. Je ne savais pas comment un domestique parlait à une lady car je n'avais jamais entretenu une conversation de plus de 6mots avec un lady. Sauf, bien sur, avec Mrs Lowell, la Lady chez qui je travaillais depuis quelques temps. Même si j'étais quelqu'un de très ouvert, j'avais toujours préféré rester avec des gens de ma classe, même étant gosse. Mais elle, ce n'était pas pareil. Je ne distinguais pas vraiment la coupure entre nos deux mondes. Avec elle, je me sentais enfin normal ! Je lui lançais un petit regard, je me sentais petit ... Pas par la taille, car j'étais bien plus grand qu'elle, mais par le pouvoir. Je ne cessais de penser que si elle le voulais, elle pouvait me faire donner cent coups !
Revenir en haut Aller en bas
marley iseult baxter
ADMINETTEembras(s)e-moi
avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Re: promenade chez les nobles. (opale)   Mer 8 Avr - 20:51

    Sa voix résonnait comme un écho dans mon esprit et je n'arrivai à la chasser de ma tête. Aucune autre âme n'aurait pu faire cet effet-là. Non, cet effet était propre à Gareth, à ce domestique qui faisait battre mon cœur à toute vitesse lorsque je l'apercevais, quelque soit le lieu. J'étais perdue moi-même. Sa voix ne cessait de répéter chacun de ses mots et les images de notre rencontre me revenaient. J'apercevais alors ce bandit qui me frappait avec rage. Je frissonnai à cette pensée. Je visionnai aussi Gareth brandissant un lourd objet et l'abattant de toutes ses forces sur l'homme. Je fermai les yeux, comme pour couper court à ces pensées. Je ne voulais pas savoir la suite. Je la connaissais déjà. Nous avions fait une erreur. Nous nous étions comportés comme des enfants mal élevés et non comme les adultes que nous devrions être. Que je devrais être, en tout cas. Je somnolai au milieu de toutes ces images nocturnes et effrayantes et appuyai mon front contre ma main. Je me laissai glisser le long du mur en pierre qui couvrait mon dos et restai assise, immobile pendant de longs instants. Gareth parvint alors à briser le silence de sa voix peu rassurée remplie de multiples et identiques hésitations qui ne m'effrayaient guère - cela devenait une habitude d'entendre cette voix parsemée de ces petits «er..» et de ses petits gloussements montrant son inquiétude à vous parler :

    « - Humm, j'ai le droit de savoir votre nom ? Je me sens un peu nul ... »

    Se sentir nul ? Il n'était pas le seul, malheureusement. Nous étions tous deux nuls. Nous étions tous deux embarqués dans une situation complexe et maladroite qui nous mettait tous les deux - surtout moi, sans prétention - à disposition de rumeurs éventuelles. Je sentis ma peau pâlir. Elle était à présent translucide et on percevait mes veines, en relief. Je tirai sur mon cardigan pour masquer ces défauts et tentai de retrouver mes esprits. Je ne devais pas me laisser aller devant un domestique, tel Gareth. Surtout devant Gareth. Je lui souris pour ne pas l'inquiéter et lui montrer d'un geste simple que tout allait, plus ou moins, bien. Plus ou moins, j'ai bien dit.

    « - Je suis Opale Colline Klouders. Et vous, comment vous appelez-vous, au juste, cher monsieur ? Nous sommes-nous déjà rencontrés ? Si oui, je n'en ai pas le moindre souvenir ...», articulai-je, tentant de cacher mes faiblesses et paraître tout à fait naturelle.



{ Désolée pour le retard. J'avais écrit un truc mais mon ordi a tout effacé ... Désolée pour la nullité, donc, mais ce bug m'a beaucoup agacé ! }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: promenade chez les nobles. (opale)   Jeu 9 Avr - 20:34

    La jeune femme devînt pâle. Je ne savais pas quoi faire ni quoi dire. Elle titubait, comme si elle allait tomber par terre. Par réflexe, je l'attrapais par le coude essayant de la stabiliser. Elle reprit ses esprits - du moins c'est ce que j'eus cru - avant de me dire des phrases, incompréhensibles.

    - Je suis Opale Colline Klouders. Et vous, comment vous appelez-vous, au juste, cher monsieur ? Nous sommes-nous déjà rencontrés ? Si oui, je n'en ai pas le moindre souvenir ...

    Je la regardais, plutôt étrangement je dois l'avouer. Je pensais vraiment qu'elle était contente de me revoir ... ça n'avait pas l'air d'être le cas ! Je baissais la tête, déçu, cette journée avait d'abord était normale, puis géniale et maintenant elle était vraiment décevante ! J'avais beau faire des efforts pour que cette jeune femme - qui a parement ce nommé Opale - m'apprécie et ne me juge pas par ma classe sociale, rien n'allait. Je lâchais son coude et, sèchement, lui dit:

    - Je m'appelle Gareth Joan Smith, je suis un domestique et, oui, nous nous sommes déjà rencontrer. Je suis bien heureux pour vous que vous n'avez pas de souvenir ... c'est bien mieux d'oublier ce genre de truc !

    Je la regardais et, finalement, fini par partir, laissant là la jeune lady. Je n'avais jamais ressenti se genre de sentiments. Elle faisait battre mon coeur mais malgré ça, je n'étais pas stupide, je savais que ça n'irait pas plus loin ! Avant c'était possible, certes, mais pas maintenant, pas si elle savait qui j'étais vraiment ... J'aurais voulu qu'elle ne me juge pas pour mon argent, mais pour moi-même, pour ce que j'étais réellement. Mais cela était trop demandé, à parement ... Je continuais à marcher dans la rue, sans me retourner, même si je l'aurais voulu. Des ladies et des dandys à mes côtés, je ne levais pas les yeux du sol, ne voyant que mes pieds.
Revenir en haut Aller en bas
marley iseult baxter
ADMINETTEembras(s)e-moi
avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Re: promenade chez les nobles. (opale)   Sam 11 Avr - 22:34

    La déception se lisait pleinement sur son visage. Ses traits s'étaient durcis et je retins mon souffle par peur de briser une future amitié, cette future amitié. Je pensais qu'il comprendrait le jeu que je jouais. Je désirais simplement prendre un nouveau départ et repartir à zéro. N'était-ce pas exemplaire de ma part ? J'étais une lady, et lui un domestique. A quoi s'attendait-il après tout ? Je soupirai, laissant échapper une fine larme sur ma joue rosie par ce temps ensoleillé. Gareth posa alors mon coude à sa place. Il réfléchit un instant, pendant lequel j'attendais patiemment une quelconque réaction de sa part, et dit d'une voix qui me parût sèche et ferme :

    « - Je m'appelle Gareth Joan Smith, je suis un domestique et, oui, nous nous sommes déjà rencontrer. Je suis bien heureux pour vous que vous n'avez pas de souvenir ... c'est bien mieux d'oublier ce genre de truc ! »

    Je le fixai, en haussant les sourcils. Il ne comprenait donc pas ma situation. Je clignai les yeux, fatiguée par toute cette histoire. Je l'aimais et je le savais mais jamais un domestique et une lady pourraient partager leur vie ensemble. Ce n'était tout simplement pas possible. Jamais deux individus de classe sociale différente pourraient être heureux réunis et avoir des enfants qui choisiraient, eux-mêmes, leur classe sociale. Je secouai la tête, tentant d'oublier à cette dernière pensée. J'avais toujours rêvé d'avoir un enfant. Un enfant que je chérirai et que j'aimerai jusqu'à la fin de mes jours. Mais je n'avais, même à mon âge, toujours pas trouvé la bonne personne qui me correspondait. Je désirais plus que tout le bonheur de cet enfant et je ne voulais pas qu'il soit la progéniture de n'importe qui. L'enfant d'un domestique n'était vraiment pas ce que je souhaitais.
    Alors que je me perdais dans mes tristes pensées, je remarquai alors que Gareth partait sans même un « au revoir » ni un regard. Ce n'était vraiment pas la bonne personne. Même si je l'aimais. Je poussai un long soupir qui résonna en écho à l'intérieur de mon esprit, et le poursuivis en gardant mes distances. J'accélérai, petit à petit et lorsque je pus enfin le toucher, je saisis sa main et le retins en le fixant.

    « - Chacun a ses problèmes, ses souhaits, ses envies, tu sais ? Mon problème, c'est d'être aussi seule ; mon souhait c'est d'avoir un enfant ; mon envie c'est de prendre un nouveau départ avec toi. Si tu ne le désires pas, dis-le moi tout de suite et je cesserai alors de me faire des illusions. Je suis affreusement seule, Gareth. Et je suis, malgré mon statut de lady, plus que malheureuse. Comprends-moi, je ne veux pas salir ma réputation qui est déjà affaiblie. C'est tout ce qu'il me reste : ma réputation ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marley iseult baxter
ADMINETTEembras(s)e-moi
avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Re: promenade chez les nobles. (opale)   Lun 20 Avr - 10:59

Topic terminé, je pense. Ce fût un plaisir de partager ce topic avec toi, cher Gareth qui veut conquérir mon cœur ...
Je déplace, donc (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: promenade chez les nobles. (opale)   

Revenir en haut Aller en bas
 
promenade chez les nobles. (opale)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Construire un home studio chez soi
» dobro hound dog chez thomann
» Bienvenue chez Cici
» [VIDEO] Mika chez Guillaume Durand
» nouvelle weiss style 2 de chez Ermanno

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
bαroque ♣ :: RP terminés-
Sauter vers: