AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Comment te dire .. {pv edward

Aller en bas 
AuteurMessage
Madelyn Ambre Goldester

avatar


MessageSujet: Comment te dire .. {pv edward   Dim 27 Sep - 14:28

  • Comment te dire à quel point tu compte pour moi ?


    Londres. Les boutiques, le marché, les parcs, les salons de thé. Madelyn aimait Londres, et ne cessait depuis quelle avait eu seize ans, de vagabonder dans les rues de la belle ville, découvrant chaque jour avec amusement des endroits qui lui étaient inconnus. La jolie blonde parcourait d'habitude les rues avec son ami Edward, mais elle n'était pas parvenu à le trouver dans la résidence familiale ce jour là. Elle avait pourtant cherché partout, dans les cuisines, la bibliothèque ainsi que le jardin, mais il n'y avait aucune trace du domestique. Elle avait rapidement enfilé son long manteau sombre et était sortit dans la rue, profitant de l'absence de son père pour flanner un peu. Elle marchait sur le trottoir en observant les hommes et femmes qui l'entouraient. Ils étaient tous élégant, avec leurs chapeaux haut de forme ou leurs longues robes colorés. On avait apprit à la jeune fille depuis toute petite l'art de bien se tenir en société, ainsi que le goût pour les vêtements et le luxe. Elle jeta un rapide coup d'œil à sa aux tons rosés qui semblait faire envie aux dames, et se félicita d'avoir écouté sa mère lorsqu'elle lui éduquait les bonnes manières. Elle déboula sur le marché quelques minutes plus tard. Il y avait foule ce jour là, les marchands hurlaient pour faire vendre leur production, tandis que les habitants de la ville faisaient leurs emplettes en commérant sur le dos d'une personne outrageusement scandaleuse. Madelyn était habitué à ce monde, après tout, c'était le sien, même si parfois cela la désolait. N'avait-on plus intéressant à faire que casser du sucre sur les autres ? Au moins, elle partageait cet avis avec Edward. Edward … Il semblait ne pas vouloir se montrer aujourd'hui, ce qui agaçait Madelyn qui avait avec beaucoup de difficulté convaincue son père de ne pas inviter Gaspard à venir lui tenir compagnie. Elle ne portait pas le jeune homme auquel elle semblait promise dans son cœur. Il n'était pourtant pas si méchant, mais elle trouvait injuste de la faire se marier avec un homme qu'elle n'aimait pas, aussi charmant soit-il. Elle traversa rapidement le marché, et aperçu son domestique favoris au fond de la place, adossé contre le mur d'un bâtiment victorien.

    « Edward !»

    Elle ne prit pas la peine de contenir sa joie. Elle était heureuse de le voir, et hurla son prénom qui fit retourner tout le monde autour d'elle. Elle vit le jeune homme tourner la tête vers elle, puis s'éloigner rapidement hors de son champ de vision. Madelyn ne comprit pas ce qui lui passait par la tête, mais ne s'en formalisa pas pour le moment et, saisissant les pans de sa robe entre ses mains, se mit à courir le plus rapidement possible malgré le poids du tissus, pour le rattraper. Il devait ne pas l'avoir entendu, il était impossible qu'il se mette à l'ignorer. La jeune fille tourna à l'angle d'une avenue, et aperçu la veste miteuse d'Edward au loin. Elle le rattrapa rapidement et lui prit la main pour le faire se stopper.

    « Mais que te passe-t-il par la tête pour me fuir comme ça ? Tu veux me tuer ? Ne me fais plus jamais cavaler ainsi, je t'en supplie ! »

    Elle l'entraina vers l'entrée d'un parc de la ville et pénétra dans celui-ci. Elle se dirigea vers un petit bosquet à l'abri des regards.

    « Tu m'as tellement manqué si tu savais ! Père m'empêche de sortir sous prétexte qu'il faut que je tienne compagnie à ce cher Gaspard. Si il savait à quel point cet homme me fait ni chaud ni froid. Et toi, comment vas-tu ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Hindley St-John

avatar


MessageSujet: Re: Comment te dire .. {pv edward   Dim 27 Sep - 14:53

    J'avais eu un jour de congé, peut-être le premier de ma vie. Je me doutais bien que ce n'était que parce que le père de Maddie ne voulait pas me voir dans les parages, surtout qu'il avait prévu, il me semblait, d'inviter Gaspard. Je n'aurais, pour rien au monde, voulu me trouver dans le même espace que cet homme méprisable. Bon d'accord, je l'avouais, il n'avait rien de méchant dans son apparence, mais je ne pouvais que cultiver une profonde haine contre sa personne, rien que pour me voler ma bien aimée. Surement qu'il triompherait au final, et c'était cette pensée que je ruminais maintenant à l'intérieur de ma tête depuis plusieurs jours. Je ne voulais pas qu'elle souffre, et ce n'était pas par trop plein d'orgueil que je savais pertinemment que nous étions trop proches. Après tout, nous étions pratiquement tout l'un pour l'autre, même si tout nous séparait, et j'avais appris autant à Madelyn qu'elle m'en avait appris. Seulement, nous étions âgés, maintenant. J'étais à mes 18 ans, et Maddie, du haut de ses 16 ans, devait sérieusement songer à se marier sans plus attendre. Son père était bien sûr pressé de voir sa fille en compagnie d'un gentilhomme, et non pas d'un gueux comme je pouvais l'être. Marchant dans les rues pavées de Londres, je tenais ma veste élimée entre mes mains, maudissant mes pieds de me faire si mal, à cause de mes souliers usés. Bien que Maddie ait plusieurs fois appuyé ma requête, le maitre n'avait jamais voulu m'augmenter, même si j'avais à peine assez d'argent pour manger. A cause de cela, mon amie m'apportait de la nourriture en cachète, et bien d'autres choses que je ne pensais pas mériter. Je me baladais, l'estomac gargouillant, puisque je n'avais rencontré la belle aujourd'hui, et contrairement à ce que vous pouviez penser, de mon plein gré. J'avais assez réfléchi à l'idée pour me faire finalement un avis, et je savais ce qu'il me restait à faire. J'allai rompre les liens avec elle, espérant qu'elle fasse un bon mariage et vive heureuse pour toujours. Notre amitié, enfin, même si nous savions tous les deux que ce n'en était pas une, ne pouvait durer, et maintenant était arrivé le temps des adieux. J'arrivais vers le marché, et m'adossais contre un mur, pour admirer l'architecture et l'agitation londonienne. J'aimais observer, analyser et tout le reste.

    « Edward !»

    Je tournais la tête rapidement, et, apercevant Madelyn, et n'osant l'affronter, je me perdais bien vite dans la foule avec un pas rapide. J'espérais qu'elle croie à un mirage ou à une autre chose de la sorte, de façon à ce que je m'en tire sans grands dommages. Je tournais dans une avenue, mais seulement, après quelques minutes de marche, une main s'agrippa à la mienne et je reconnus directement la douce paume de Maddie. Seulement, je ne me retournais pas.

    « Mais que te passe-t-il par la tête pour me fuir comme ça ? Tu veux me tuer ? Ne me fais plus jamais cavaler ainsi, je t'en supplie ! »

    Elle m'entraina sans que je dise un mot dans un parc, et nous nous retrouvions à l'écart.

    « Tu m'as tellement manqué si tu savais ! Père m'empêche de sortir sous prétexte qu'il faut que je tienne compagnie à ce cher Gaspard. Si il savait à quel point cet homme me fait ni chaud ni froid. Et toi, comment vas-tu ?»

    « Si vous saviez, Miss. Mal, si mal lorsque je suis loin de vous. »

    Je la fixais dans les yeux, mon regard brillant, tremblant presque en pensant que c'était le moment. Je l'avais appelé Miss, comme je ne l'appelais jamais, puisque c'était la dénomination des maitres pour les domestiques. D'habitude, je l'appelais Maddie. Et puis, je la vouvoyais, au contraire de mon tutoiement habituel.

    « Vous n'auriez pas du vous dérober à l'autorité de votre père, il ne pense qu'à votre bien être. »

    Difficile de croire que ces paroles sortaient véritablement de ma bouche, et je me faisais rage pour les sortir.

    « Je crois que vous devriez donner une chance à ce Gaspard, il m'a l'air d'être un bien gentil homme. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madelyn Ambre Goldester

avatar


MessageSujet: Re: Comment te dire .. {pv edward   Dim 27 Sep - 18:25



    « Si vous saviez, Miss. Mal, si mal lorsque je suis loin de vous. »

    Une expression interloquée se marqua sur le visage de Madelyn, elle semblait gênée par quelque chose. En effet, en temps normal elle aurait bien entendu rougit à ces mots, en lui répondant que lui aussi, il lui manquait terriblement lorsqu'elle ne le sentait pas à ses côtés. Mais Edward venait de la vouvoyer, et de plus, l'avait appelé miss, comme on qualifiait les ladies en public, ce qu'Edward n'avait jamais fait avec elle, l'appelant affectueusement Maddie lorsqu'il se parlait en toute intimité. Elle se mordit la joue, c'était peut être un jeu, après tout, Edward était parfois d'humeur à faire des plaisanteries. Elle passa donc outre cette fois-ci, et se détendit légèrement en lui souriant.

    « Vous n'imaginez pas combien vos sentiments à mon égard sont réciproques, mon cher Edward »

    Elle avait tenté de se prendre au jeu, mais Edward semblait songeur et fermé aujourd'hui, ce qui la fit aussitôt perdre son sourire. D'habitude, il lui demandait comment elle allait, ce qu'elle faisait, et il allait ensemble se promener dans Londres en riant. Mais à cet instant, le jeune homme lui paraissait ailleurs, il ne se comportait pas de la même manière qu'à son habitude avec elle. D'abord il la fuyait, ensuite il la vouvoyait et ne l'appelait pas par son surnom. Madelyn trouvait cela plus que louche, peut être avait-il passé une mauvaise journée, mais de là à la fuir, elle. Elle savait bien ce qu'il ressentait pour elle, et elle aussi l'aimait bien entendu, alors pourquoi cette brusque froideur envers elle ?

    « Vous n'auriez pas du vous dérober à l'autorité de votre père, il ne pense qu'à votre bien être. »

    « Edward, pourrais-tu cesser de t'adresser à moi comme si je n'étais qu'une brave inconnue pour toi ? Tu sais bien que je ne me sens bien qu'en ta compagnie, je me fiche de ce que peut faire mon père. »

    Elle ne le comprenait pas. Ce n'était pas Edward qui lui disait cela, oh non. Il aurait tout de suite descendu en flèche son tyran de père, et le fait qu'il le défende étonnait énormément Madelyn. Elle avait un mauvais pressentiment, et l'ambiance qui planait au dessus de leur tête était plus qu'oppressante pour la jeune fille, qui sentait son cœur s'emballer.

    Je crois que vous devriez donner une chance à ce Gaspard, il m'a l'air d'être un bien gentil homme. »

    Cette phrase assomma aussitôt la blonde, qui sentit son estomac se nouer aussitôt. Était-il entrain de lui faire comprendre qu'il ne l'aimait plus. Elle ne savait pas, et espérait sincèrement qu'il la faisait marcher. Elle plongea son regard dans le sien, pour tenter d'y cerner un quelconque brin de malice dans celui-ci, mais il n'y vit qu'un regard vide et dur.

    « Comment peux-tu me dire ceci ? Tu sais bien que ne l'aime pas lui. Tu es le seul qui compte Edward ! Alors je t'en supplie, dis moi que tout ceci n'est qu'une vile plaisanterie, et je te pardonnerais, mais s'il te plait, cesse ce jeu avec moi ! »

    Elle sentait ses yeux s'humidifier et ses lèvres trembler, tandis qu'elle se refusait à lâcher son regard. Il semblait fuir celui-ci, et elle tenta dans un dernier espoir de s'approcher de lui pour lui faire comprendre qu'elle l'aimait vraiment. Elle était horriblement blessée, et sa respiration se faisait brusque et saccadée, tandis qu'elle mordait sa joue pour ne pas laisser aller ses larmes.

    « Que cherche-tu à me faire comprendre Edward ? »

    Elle retint sson souffle, et un silence s'abattit entre eux, insoutenable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Hindley St-John

avatar


MessageSujet: Re: Comment te dire .. {pv edward   Mer 30 Sep - 0:09

    Je ne savais pas si elle allait penser que c'était un jeu, et le jouer, ou si elle allait me réprimander et me demander ce qui n'allait pas. La deuxième solution ne m'arrangeait pas, mais en même temps, clarifierait la situation. Je ne pouvais attendre plus longtemps pour me déclarer, et me sentais mal de mentir comme ça à Maddie sur ce qui se passait à l'intérieur de ma tête. J'avais peur qu'elle ne comprenne pas, bien entendu, et de toute façon, j'étais sur qu'elle ne serait pas d'accord avec ce que j'allai dire. Je me sentais un peu comme un parent, qui devait prendre une décision difficile pour l'enfant, pour son propre bien. C'était pour son bien, que j'allai faire cela, et pour rien d'autre. Elle se mit à sourire, et je gardais un visage neutre.

    « Vous n'imaginez pas combien vos sentiments à mon égard sont réciproques, mon cher Edward »

    « Là est tout le problème. »

    Je baissais les yeux vers mes chaussures élimées, pas très sur de ce que j'allai dire ensuite. Je me laissais guider, pour l'instant, par les phrases de la belle, et forcement nous arriverions à un moment ou à un autre au sujet principal, bien que tellement déconcertant et surement triste. Je n'étais quand même pas cruel, mais surement allait-elle m'en vouloir. Avec le recul, une, ou plusieurs années peut-être, elle comprendrait mon acte. Je ne savais pas ce que j'allai faire, moi même, sans Madelyn, qui était presque toute ma vie. Je faisais tout avec elle, et elle avait fait de moi l'homme que j'étais aujourd'hui, ce qui signifiait que si elle partait, je ne serais plus moi même.

    « Edward, pourrais-tu cesser de t'adresser à moi comme si je n'étais qu'une brave inconnue pour toi ? Tu sais bien que je ne me sens bien qu'en ta compagnie, je me fiche de ce que peut faire mon père. »

    Ainsi, elle avait décidé d'arrêter de jouer et d'aller au fond de la chose. Bien. Cela me facilitait la tâche, car j'étais obligé de lui répondre avec toute sincérité.

    « Madelyn .. (soupir) Tu comprendras bientôt que ton père, depuis ta plus tendre enfance, n'a fait que ceci pour te protéger et t'assurer un meilleur avenir. Tu ne devrais pas le dénigrer de cette manière, ou l'ignorer. Vous êtes liés par le sang, et ses paroles devraient plus compter à tes yeux que les miennes. »

    J'avais repris le tutoiement, et l'avais appelé par son prénom, préférant ne pas pousser la chose en utilisant son surnom. J'essayais de rester le plus neutre possible, bien que ma gorge et ma poitrine s'étaient subitement resserré, me laissant oppressé et en proie à une panique des plus totales.

    « Comment peux-tu me dire ceci ? Tu sais bien que ne l'aime pas lui. Tu es le seul qui compte Edward ! Alors je t'en supplie, dis moi que tout ceci n'est qu'une vile plaisanterie, et je te pardonnerais, mais s'il te plait, cesse ce jeu avec moi ! »

    Je ne répondais rien, le silence était une réponse des meilleurs pour ce qu'elle venait de dire. Elle allait comprendre que je ne jouais pas, que j'étais on ne peut plus sérieux et que rien ne pouvait m'arrêter, pour ce qui allait advenir ensuite. J'avais trouvé en moi la force de faire ce que j'avais souhaité depuis de longues années, et je me maudissais de ne pas avoir pris cette décision plus tôt. J'étais lâche, j'avais laissé le temps passer, et maintenant, elle serait plus heurtée que si je n'avais perdu de temps.

    « Que cherche-tu à me faire comprendre Edward ? »

    Je l'observais, désemparée. J'avais envie de la prendre dans mes bras, de la rassurer, de sécher les larmes qui allaient surement bientôt parcourir son visage. A la place, je restais immobile.

    « Maddie, je .. Il faut que tu comprennes que ce que je vais te dire ensuite, est sérieux. Je n'ai pas envie de te faire souffrir, et c'est justement pour cette raison que je fais cela. Tu ne le prendras pas bien, je le sais, puisque je te connais plus que personne, mais ni tes larmes ni tes paroles ne pourront me faire changer d'avis. Tu te souviendras que je t'aurai déjà servi ce discours en terme d'hypothèses plusieurs fois lors des dernières années, mais aujourd'hui n'est plus le temps des « si », ne doute pas du fait que je vais appliquer tout ce que je vais te dire ensuite. »

    Je prenais une grande inspiration.

    « Maddie, nous devons arrêter de nous voir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment te dire .. {pv edward   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment te dire .. {pv edward
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Comment te dire adieu" (Télé Mélody)
» Album "Comment te dire Adieu" (1968) - 1ère partie
» Réédition des albums "Ma jeunesse fout le camp" et "Comment te dire adieu"
» calliope # comment te dire que tout est noir
» bah euh ... comment dire ... herm ... bon..bon...bonjour ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
bαroque ♣ :: RP terminés-
Sauter vers: