AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 violet ▌ confidences d'une enchanteresse désenchantée

Aller en bas 
AuteurMessage
violet ivory hemingway
✿ la princesse des glaces

avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: violet ▌ confidences d'une enchanteresse désenchantée   Ven 13 Nov - 9:42




    (C) BAZZART
    violet ivory, hemingway
    NOM ; violet est la fille du regretté oward hemingway, ancien amiral des flottes britanniques.

    PRÉNOM ; l'amiral hemigway laissa à son épouse la tâche ardue qu'était celle de choisir pour l'enfant un prénom. il en ressortit donc violet, fleur préférée de mrs hemingway, et ivory, du nom de la grand mère maternelle de l'enfant.

    ÂGE ; dix - sept ans, et donc tout juste en âge d'être mariée.

    DATE ET LIEU DE NAISSANCE ; le huit janvier 1874, dans une chambre de l'hôtel particulier familial, à londres.

    GROUPE ; lady.

    STATUT ; violet est une célibataire endurcie que le mariage répugne mais qui connait déjà de nombreux prétendants au titre de légitime époux.
    En bref...
- pessimiste ; qui prend les choses du mauvais côté ; qui dramatise. - maligne ; qui a ou dénote de l'ingéniosité ; qui est dotée d'une vive intelligence. - curieuse ; qui cherche à apprendre des choses qui ne la regarde pas ; qui a envie de voir, de savoir, d'apprendre. - délicate ; qui est raffinée, douce, subtile ; qui dénote de la fragilité ; qui prend les choses avec soin. - anticonformiste ; qui est opposée au conformisme, aux règles établies. - noctambule ; qui aime vivre la nuit, faire la fête. - mystérieuse ; qui ne se dévoile jamais totalement ; qui dénote du mystère, du secret. - pétillante ; qui a presque toujours le sourire aux lèvres ; qui amuse, fait rire. - séductrice ; qui aime charmer, plaire, séduire ; qui est coquette et qui fait attention à son apparence. - hypocrite ; qui manque de franchise, d'honnêteté ; qui n'est pas ce qu'elle laisse paraitre. - manipulatrice ; qui prend plaisir à manipuler, à utiliser, à se servir des autres comme de vulgaires pantins ; qui est diabolique, calculatrice, sournoise. - jalouse ; qui dénote de l'envie, de la jalousie. - hautaine ; qui se croit supérieure aux autres ; qui est prétentieuse, dédaigneuse. - colérique ; qui s'emporte facilement, pour un oui ou pour un non. - mélancolique ; qui regrette souvent une époque révolue ; qui dénote de la nostalgie, de la tristesse et de la poésie.

Spoiler:
 


Dernière édition par violet ivory hemingway le Lun 16 Nov - 23:19, édité 31 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
violet ivory hemingway
✿ la princesse des glaces

avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Re: violet ▌ confidences d'une enchanteresse désenchantée   Ven 13 Nov - 9:42


    Chapitre premier,
    la voleuse de coeur
Il neigeait. Une brume matinale enlaçait un Londres encore endormi. Dehors, l'air était sec, gelé, et les branches des arbres nus dessinaient d'étranges ombres violines sur les pavés immaculés. L'hiver était là. Enfin. De toutes les saisons, l'hiver était de loin celle que Violet préférait. D'abord parce qu'il apportait toujours son lot de chocolats chauds et d'après - midi au coin du feu. Mais aussi et surtout parce qu'avec les flocons et les manteaux de fourrures, venait son anniversaire. Sa journée. Ses cadeaux. Et parfois même l'autorisation de boire une coupe de champagne en présence de sa maternelle.

Violet Ivory Hemingway, douze ans, poussa un soupir de contentement, appréciant l'odeur de caramel qui emplissait peu à peu l'hôtel particulier familial. Elle repoussa les couvertures roses pâles et bondit hors du lit, frissonnant au contact du parquet froid contre ses pieds nus. Elle ouvrit doucement la porte de sa chambre, traversa le couloir à pas feutrés pour ne pas réveiller sa mère. Car il était de notoriété publique que Mrs Hemingway était intransigeante quant il était question des règles de bienséances - or une jeune femme ne devait en aucun cas se montrer en robe de nuit, les cheveux en bataille et les genoux découverts. Et ce même si elle était souffrante ou suicidaire. Cependant, Mrs Hemingway n'était pas là et les domestiques se garderaient bien de rapporter qu'on avait vu la jeune Violet vagabonder dans pareille tenue. On savait la jeune fille bien trop diabolique pour se risquer à blâmer son comportement. Violet emprunta donc l'escalier de service qui menait jusqu'au sous-sol et déboula dans la cuisine, les narines frétillantes et le souffle coupé. Le caramel. De toute sa vie, Violet ne croyait pas avoir sentit meilleure odeur. C'est que rien n'était plus doux, rien n'était plus agréable que les senteurs sucrées du caramel.

Violet parcouru la cuisine de son regard sombre et persan, surprise que les choses aient si peu changées depuis ces douze années. Car, si là haut les tapisseries étaient régulièrement rénovées, les fauteuils remplacés et les parquets lustrés, il en était tout autre au sous sol. Et chaque fois que Violet descendait à la cuisine pour en apprécier l'odeur, elle retrouvait le même plan de travail en bois, la même cheminée tout juste alimentée par quelques buches, les mêmes carreaux fendus et les mêmes domestiques à l'ouvrage. A vraie dire, et malgré ce qu'elle s'évertuait à faire croire, Violet se rappelait le nom et le visage de chaque personne qui ait bien pu travailler chez eux.
r o s i e - joyeux anniversaire, mlle. hemingway.
Violet se retourna d'un bond. Rosie. Rondouillarde, la peau pâle et le cheveu grisonnant. Il lui semblait qu'elle était là depuis toujours. Peut être était-ce pour cela si elle sevrait toujours le repas de Noël, et si on lui offrait même une bolée de cidre, quelques fois, lors des fêtes importantes. Rosie faisait un peu partie de la famille. Ou presque.
v i o l e t - vous êtes bien aimable d'y avoir pensé, rosie. puis - je avoir mon caramel, maintenant ?
r o s i e - il me faudra en refaire, mademoiselle, et je m'en excuse auprès de vous.
v i o l e t - pourquoi donc, rosie ?
r o s i e - votre cher père, l'amiral hemingway, a fait preuve de charité et a accepté d'héberger chez vous une nouvelle domestique. elle s'appelle marley et ai à peine plus âgée que vous. pour lui souhaiter la bienvenue, je n'ai pu m'empêcher de lui offrir le caramel que j'avais préparé pour vous. je pensais avoir le temps d'en cuisiner d'autre avant que vous ne vous leviez, mais je me suis visiblement tromper.
Le visage de Violet se figea, et ses lèvres roses se tordirent en un rictus inhumain. Elle n'arrivait pas à croire que la demeure des Hemingway allait accueillir une gueuse de plus. Elle n'arrivait pas à croire que cela se faisait le jour de son anniversaire. Et elle n'arrivait pas à croire qu'on avait laissé à cette minable petite domestique le loisir de s'empiffrer avec son caramel. C'était sa journée, et on la lui avait volée.

Alors que Rosie se retirait en silence, fuyant l'orage qui ne tarderait pas à éclater, une jeune fille s'approcha. Elle était belle, grande, mince, souriante, blonde. Elle était parfaite. Et Violet la détestait d'avance pour cela. La jeune fille s'arrêta à quelques mètres de Violet et inclina doucement la tête, dans une sorte de révérence grotesque.
v i o l e t - qui es - tu ?
l a . v o l e u s e - je suis marley baxter.
v i o l e t - je me fiche de ton nom ! dis - moi seulement ce que tu fiches ici.
l a . v o l e u s e - votre père, mr hemingway, m'a engagé pour vous servir. je serais, à ce qu'on m'a dit, votre cadeau d'anniversaire, car votre mère vous pense en âge d'avoir votre propre femme de chambre. j'éspère que nous deviendront de grandes amies.
v i o l e t - oh, n'ai aucun doute là dessus.
Et Violet quitta la cuisine, les yeux humides et la lèvre tremblante. De toute sa vie elle n'avait connu pareille humiliation. Car, si elle espérait depuis longtemps se voir offrir le genre de domestique personnelle dont on vente les mérites, elle avait osé croire que celle - ci serait une vieille femme bedonnante au teint fade et au sourire imparfait. Or cette domestique là était tout sauf imparfaite. En l'espace d'une seconde, une femme du peuple était devenue sa plus grande rivale. Et son monde venait littéralement de s'effondrer sur ses cheveux en bataille.







Dernière édition par violet ivory hemingway le Lun 16 Nov - 20:21, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
violet ivory hemingway
✿ la princesse des glaces

avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Re: violet ▌ confidences d'une enchanteresse désenchantée   Ven 13 Nov - 9:42

    Chapitre deux,
    le dernier anniversaire
m a r l e y - vous vous en remettrez, miss vi.
Marley Iseult Baxter desserra le corset noir qui étranglait la taille de sa maitresse, les yeux rivés vers leur reflet dans le miroir de plein pied de la salle de bain. Elle croyait bien ne jamais avoir vu Violet si triste. Son teint, d'ordinaire si lumineux, paraissait soudain incroyablement pâle dans sa toilette noire. Et ses cheveux, tirés en un chignon sévère, donnaient à son visage une expression inhumaine. Ou peut être était - ce simplement le chagrin. Elle ne savait trop guerre. Marley dénoua le chignon de Violet et coiffa doucement ses cheveux dorés, prenant bien soin de ne pas lui faire mal. Une fois qu'elle eut finit, Violet fit volte face, ne pouvant décemment supporter de se voir ainsi. Puis elle se glissa dans le bain que Marley avait fait coulé pour elle. L'eau était chaude. Brûlante même. Mais il semblait à Violet qu'il n'existait rien au monde de plus insupportable que le poignard qu'on venait de lui enfoncer dans le cœur. Rien.
m a r l e y - ce n'est qu'une question de temps, je vous l'assure. la douleur va s'apaiser.
Violet laissa Marley lui frotter énergiquement le dos, comme pour effacer tous les malheurs passés. Chose qui n'arriverait probablement jamais. Car Violet était sûre et certaine qu'elle ne parviendrait jamais à oublier cette journée. Le jour tant attendu de ses seize ans.
v i o l e t - viens - tu d'assister à l'enterrement de l'être qui t'était le plus cher, marley ?
m a r l e y - non, miss di.
v i o l e t - alors qu'en sais - tu ?
m a r l e y - je ne sais pas. j'imagine, voilà tout. et puis mr hemingway était comme un père pour moi, vous savez bien.
v i o l e t - mais il n'était pas ton père ! tu n'étais rien d'autre pour lui qu'une bouche de plus à nourrir !
Marley laissa tomber son gant de toilette dans l'eau bouillante, bouche bée. Et Violet vit ses grands yeux sombres s'emplir de larmes, sa bouche se fendre en une grimace de douleur. D'ordinaire, elle se serait réjouit de voir sa prétendue rivale et amie si mal en point, mais ce jour là était loin d'être ordinaire. C'était l'anniversaire de ses seize ans, et elle venait tout juste de dire au revoir à son père. Une dernière fois. Violet leva les yeux vers son reflet dans le miroir et se jura qu'il n'y aurait plus jamais d'autre anniversaire.



Dernière édition par violet ivory hemingway le Lun 16 Nov - 21:27, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marley iseult baxter
ADMINETTEembras(s)e-moi
avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Re: violet ▌ confidences d'une enchanteresse désenchantée   Ven 13 Nov - 19:51

bienvenue et merci de ton inscription.
LOLILOL, quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: violet ▌ confidences d'une enchanteresse désenchantée   

Revenir en haut Aller en bas
 
violet ▌ confidences d'une enchanteresse désenchantée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
bαroque ♣ :: BOITE A BIJOUX • :: And who am I :: Fiches validées-
Sauter vers: