AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Parce qu'on aime dépasser les limites [Pv: Henry]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Parce qu'on aime dépasser les limites [Pv: Henry]   Jeu 16 Avr - 14:16

« Parce qu'on aime dépasser les limites »
&
Brothers & Sister Lancaster
Henry & Lily-Rose


    Mais qu'il fait chaud dans ce manoir, les domestiques ne savent pas ouvrir les fenêtres ? Elles sont là pour ça ! Dans ma robe j'ai trop chaud ! Mon professeur est là pour me faire travailler, mais il n'y arrive pas tellement je ne suis pas concentrée, d'ailleur je ne sais même pas sur quoi on travail, Anglais ? Ou euh .. non mathématique ... je crois, oh et puis j'en sais rien et je m'en fiche. Et puis comment voulez-vous vous concentrer avec un telle chaleur ? Mon professeur la bien compris et à peine une heure après être arrivé, il décide de repartir, me disant qu'il reviendrait demain dans l'après midi. Une fois partit, j'appelle l'une des domestiques qui acourt à moi, je lui demande alors d'ouvrir les fenêtre afin de faire un peu d'air, ce qu'elle fait sur le champ.
    Je vais ensuite ouvrir les portes de mon petit balcon et vait sur celui-ci, je m'ennuie, je m'ennuie beaucoup, je ne sais pas quoi faire. Trouver une distraction ne devrait pas être trop compliqué dans cette ville. J'ai une idée ! Avez-vous déjà vu une ladie dans un bar miteux ? Non ? Non bien sûr, vous vous dite qu'elle n'oserait jamais y aller, qu'elle dépasserait lesl imites. Sa tombe bien, j'adore dépasser les limites. Si il y a des règles et des limites, c'est qu'elles sont faites pour être dépasser ! Non ? Et pour ce faire j'ai mon acolyte ! Mon grand frère ! Sa pourrait être marrant d'aller dans un de ces bars mal famés de la ville ! Oh ne vous inquiétez pas je ne serait pas seule voyons ! Mon frère n'étant pas au manoir pour X ou Y raison, je demande à la gouvernante de bien vouloir lui laiser un mot pour qu'il me rejoigne dans WestWood District. La gouvernante me regarde alors faisant de gros yeux à l'annonçe du lieux où je vais, mais je la rassure ... ou pas.

    (...)

    J'arrive enfin dans Wesstwood District, il ma fallut une demi heures pour arriver peut être moins, peut être plus, qu'est-ce que les moyens de locomotions sont lent en nos temps. Bien sûr, je m'étais changer pour venir ici, me vétir d'une longue robe enconbrante ne serait pas facile. Non j'avais certes une robe, mais cette dernière était de longueur assez normal, assez pour que les gens hésitent sur mon identité, Ladies ? Courtisane ? En y regardant de plus près, on est sûr de voir une Ladies, mais bon le mystère est toujours bien. J'attend alors mon frère en èspérant que ce dernier ne prendra pas trop de temps pour arriver. Surtout que je sais que quand je suis partie, il n'allait pas tarder à rentrer.
Revenir en haut Aller en bas
Henry C. Lancaster
Modo
avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Re: Parce qu'on aime dépasser les limites [Pv: Henry]   Jeu 16 Avr - 14:48


    « H,
    Rejoins moi au Caylus Coffee, sur Westwood Discrict.
    J'ai soif d'aventure aujourd'hui. LR.
    »


    Lorsque le cocher de la famille Lancaster avait apporté le petit billet qui lui était destiné, henry avait immédiatement reconnu l'écriture fine et penchée de sa petite sœur. Il savait qu'ils se ressemblaient plus qu'il n'y paraissait, et qu'ils avaient tous les deux ce dégout des règles de bienséances, mais Lily Rose l'étonnerait probablement toujours. Une lady de son importance, dans un bar aussi miteux que Caylus Coffee ? Il fallait en effet accepter de se moquer des convenances. Mais c'était justement ça, qui était agréable... Henry quitta alors le champs de course - il avait parié sur quelque cheval, mais peu importe qui gagnerait finalement, il avait déjà suffisamment d'argent comme cela. Un peu plus, un peu moins, qu'est-ce que cela pouvait bien faire après tout ? Il pria donc le cocher de le conduire jusqu'à Westwood Disctrict et celui ci, bien que visiblement surpris, ne rechigna pas.

    (...)

    Lorsqu'il descendit du cabriolet familial, Henry dit au cocher de rentrer au manoir. Sa sœur avait soif d'aventure ? Soit, ils rentreraient à pied. Henry ne put s'empêcher de sourire en imaginant les plaintes incessantes de Lily Rose si jamais elle devait marcher jusqu'à leur maison de Bloomsburry. Cela promettait d'être divertissant. Henry poussa la porte, et une sonnerie presque inaudible retentit dans le bar bondé. Il se dressa sur la pointe de ses chaussures de villes vernies noires, pas tout à fait approprié à ce genre d'endroit certes, et chercha sa petite soeur des yeux. Combien y avait il de chances pour qu'elle se soit déjà fait enlever par un espèce de fou à la te^te d'une bande de gamins voleurs, comme dans Oliver Twist, déjà ? Mais bientôt il l'aperçut, assise devant le bar, un verre plein de liquide doré - qu'Henry reconnut au premier coup d'oeil comme étant sa boisson préférée, le scotch. Elle semblait déjà éméchée, et parlait fort avec un vieillard tremblotant. Un sourire délicieux flanqué sur le visage, Henry s'alluma une cigarette et se dirigea vers Lily Rose. Il tapa bruyamment sur le comptoir, hurlant qu'il avait bien besoin d'un whisky, puis fixa le vieil homme, en face de sa sœur, d'un œil complice.

    « Alors Bob, » Henry ne savait pas vraiment pourquoi il l'avait baptisé ainsi, mais il trouvait que cela sonnait bien, ce qui fit rire sa sœur aux éclats. « Tu les prends au berceau, apparement.Tu sais qu'elle n'a que dix sept ans, hein ? »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Parce qu'on aime dépasser les limites [Pv: Henry]   Jeu 16 Avr - 15:30


    A attendre trop longtemps à l'extérieur, je me décide à entrer dans le Caylus Coffee. L'odeur me parvint au nez comme imonde, mais comme je l'avais précisé sur mon mot, j'ai soif d'aventures aujourd'hui. L'ambiance dans ce bar miteux était plutôt ennivrante, des ivrognes criant haut et fort qu'ils sont les plus fort, des femmes souriant à tort et à travers pensant qu'elles sont les plus belles et qu'un jour un beau jeune homme viendrait leurs parler, prenant en fait leurs rêves pour la réalitée. La porte claque dans mon dos, je sursaute alors, ne m'attendant pas à un bruit aussi fracassant. Je me regarde alors de la tête au pied, c'est bon j'ai l'air d'une jeune femme de dix-huit ans, même si je n'ai qu'un an de moins. Bref.
    Toujours devant l'entrée je me faufile entre les tables, me faisant dévisager de la tête au pied sur mon passages, je lançe par çi par là un sourire qui m'est alors rendut. Sa y'est j'y suis, je traversé tous ces ivrognes et je suis enfin arrivée au bar, je m'installe alors sur l'un des tabouret. J'appelle la ... serveuse ? Enfin si on peut dire ça ainsi, je la toise alors du regard avant de lui commander un scotch. Elle me dévisage alors, je fait de même, et apparament elle se décide enfin à me servire. A mes côté un vieillard, la soixantaine peut-être, voila qu'il se met à me parler. Je l'écoute tant bien que mal, m'expliquant sa vie de A à Z, je termina mon scotch et en recommende un second qui arriva aussi vite que le premimer. J'èspère qu'Henry à eu la gentillesse de ne pas renvoyer le cabriolet au manoir, rentrer à pied ne me plairait guère. Et si tel est le cas, j'ennuirait Henry tout le long du chemin, me plaindrait à ne plus avoir de souffle si bien qu'il devrait se résigner à me porter !

    La porte du bar claqua à nouveau, mais je ne me fais plus avoir, je ne sursaute pas ... plus. Quelques instant plus tard, une voix résonne à côté de moi, Henry ! Sauvé par le gong, va-t-il me délivrer de ce vieillard. Lui aussi commande un scotch puis il s'adressa au vieillard comme si il le conaissait depuis des lustres ce qui me fit rire aux éclats. Je ne fit même pas attention qu'il révélait mn âge, se n'est que quand la serveuse me regarda en écarquillant les yeux que je me rend compte de la boulette, mais je m'en fiche, je rigole encore plus avoir sa tête, une femme de trente ans s'était faite avoir par une fille de dix-sept ans. Je me retourne alors vers mon frère, lui sourit, contente de le voir.

    « Oh Henry, je vois que tu ais eu mon mot » Au moins la personne à qui je l'avais confié avait fait correctement son travail, je m'en réjouissait. « Tu sais quoi ? Non evidemment tu ne sais pas ! » Je lui sourit alors, réfléchissant à ce que je m'apprêtait à lui dire. « Figures-toi que ce bon vieux Bob me racontais comment il avait rencontré sa première femme. » Je sourit alors à Bob, ensuite m'adresse doucement à Henry sur un ton de pitié je lui dit « Pitié, j'en ai assé qu'il me raconte sa vie, fait qu'il m'ignore. » Je voit alors mon frère sourire, je lui rend alors son sourire à mon tour.


    [HJ: PLus nu que ça, tu meurt --']

Revenir en haut Aller en bas
Henry C. Lancaster
Modo
avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Re: Parce qu'on aime dépasser les limites [Pv: Henry]   Jeu 16 Avr - 16:10



    « Pitié, j'en ai assez qu'il me raconte sa vie, fait qu'il m'ignore. »
    Henry adressa à celui qu'il 'avait baptisé Bob un clin d'œil entendu, et glissa dans sa main quelques pièces. Le vieil homme regarda un moment l'argent éparpillé dans sa paume et déguerpit, le gratifiant d'un mouvement de tête en guise de remerciement. Henry se laissa tomber sur le tabouret voisin de celui de sa sœur dans un bruit sourd et tira sur sa cigarette, soufflant la fumée en direction du petit nez mutin de Lily Rose. Il descendit son verre d'une traite, et en commanda deux autres - un pour lui, un autre pour sa sœur. Il l'observa boire le liquide dorée. Elle fronça le nez lorsque l'alcool glissa le long de sa gorge. Elle lui ressemblait tellement que c'en était à peine croyable.

    « Alors, quel cœur a tu encore brisé aujourd'hui ? » lui demanda il, complice. Car il savait, pour avoir lui même enseigné à sa petite sœur tout ce qu'elle savait aujourd'hui, qu'elle était redoutable quand il s'agissait d'hommes. Jeunes ou moins jeunes, d'ailleurs. Quoi que ce cher Bob soit visiblement trop vieux pour ne serait ce que l'intéresser...







    [ moi je trouve ça très bien on est dans le même état d'esprit à priori. juste, tu as tendance à changer de temps au milieu des posts. m'enfin moi ça me dérange pas outre mesure x) désolé, c'est pas super mais bon... ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Parce qu'on aime dépasser les limites [Pv: Henry]   Dim 19 Avr - 15:00

    J'adresse donc un regard de pitié à mon frère accompagnant mes paroles pour faire en quelque sorte déguerpir le vieux alcoolique à la peau toute plissée qui me parlait sans que j'en aille envie. J'observe donc mon frère qui fait alors glisser de l'argent dans la paume de Bob, bon c'est vrai je n'ai pas vut si c'était de l'argent, mais je ne suis pas idiote je m'en doute un peu quand même. Je regarde alors le surnommé Bob qui s'eloigne, reposant mon regard sur mon frère. Je lui sourit alors en guise de remerçiement, tandis que lui s'assoit sur le tabouret à mes côtés dans un bruit sourd. J'ai pris l'habitude du bruit dans ce bar donc je ne sursaute à aucun moment, m'attendant à chaque seconde à un bruit qui vous transperçe les timpans. D'ailleurs en parlant de bruit, là il y en a un qui commençe franchemet à m'ennuiyer à crier depuis un moment qu'il est le plus beau, le plus fort, le plus tout, alors qu'il est le plus laid, le moins fort et le moins tous, enfin ce n'est que mon avis en même temps. Je repose une nouvelle fois mon regard sur mon frère au moment ou celui-ci soufle la fumée de sa cigarette en plein dans mon nez et ce qui a pour effet de me faire un peu tousser, surtout qu'il sait très bien que je déteste l'odeur de fumée de cigarette, mais bon je ne peux lui en vouloir. Quelques instants plus tard, Henry recommande deux verres, dont un qui m'est adressé, je lui ressemble peut être mais pas au point de réussir à avaler d'une traite cet alcool, si bien que quand je la sent descendre dans ma gorge je fronçe le nez. Je repose ensuite mon verre sur le bar, regardant mon frère qui me parlait à nouveau, j'ai alors un sourire à ce qu'il me dit.

    « Laisse moi réfléchir... » Je fait alors mine de réfléchir, puis je m'exprime à nouveau. « Ah oui, il y a eu ce domestique à qui j'ai fait croire que je l'aimais et que plus jamais il nétoirais les sols de la maison de son maître. » Je rigole alors un instants à cette pensée puis j'ajoute. « Tu me connais je suis très persuasive quand je veux et il a crut tous ce que je lui at dit. »

    Je termine alors mon verre d'alcool, avant de le reposer une nouvelle fois sur le bar, regardant toujours mon frère qui a l'air de boire mes paroles, il a intérêt à être fier de sa soeur, car je met en application les techniques qu'il m'apprend.

    « Comme si j'allait m'enticher d'un domestique. » Dis-je alors en conclusion de mes précédentes paroles. Moi ce que je veux s'est un beau Dandy et non un pauvre domestique sans argent, ni rien.
Revenir en haut Aller en bas
Henry C. Lancaster
Modo
avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Re: Parce qu'on aime dépasser les limites [Pv: Henry]   Lun 27 Avr - 8:54



    « Comme si j'allais m'enticher d'un domestique... »

    Henry ne put réprimer un sourire aux dires de sa petite sœur - qui n'était plus si petite d'ailleurs. Henry lui avait enseigné tellement de choses, de techniques en tous genre, qu'il la voyait presque comme un petit bijou. Son bijou. Il l'aimait. Vraiment, il l'aimait. Mais, elle n'était revenue que depuis peu de temps à Londres, et il ne savait pas s'il pouvait lui faire confiance au point de lui révéler le plan terrible qu'il avait imaginé. Sans un mot, il avala le scotch que l'on venait de lui servir, cul sec. Un de plus, un de moins. Il était arrivé à un stade où il ne comptait plus. Henry décida de la jouer avec finesse, et, après avoir avaler assez de courage liquide pour se lancer, lâcha :

    « Dis moi, LR., tu sais que nous sommes riches. Je veux dire, vraiment vraiment très riches. » La jeune fille hocha la tête en signe d'assentiment d'un air joyeux. « Et tu sais que nos chers parents le sont... encore d'avantage, n'est-ce pas ? Une somme tellement incroyable que tu pourrais te payer toutes les robes du monde si tu le voulais. Tu le sais ça, Lr. ? »











Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parce qu'on aime dépasser les limites [Pv: Henry]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parce qu'on aime dépasser les limites [Pv: Henry]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Si j'aime...
» comment sa se passe dans le parc quand il fait moche
» Passer une sample de ''33t'' à ''45t'' avec PROGRAMM (mpc)
» Nan, j'aime pô Debussy
» tout simplement je t'aime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
bαroque ♣ :: RP terminés-
Sauter vers: