AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « son habituel sourire espiègle pendu à ses lèvres » - henry & elizabeth

Aller en bas 
AuteurMessage
Elizabeth K. Carlyle

avatar


MessageSujet: « son habituel sourire espiègle pendu à ses lèvres » - henry & elizabeth   Ven 17 Avr - 0:15

Par une belle fin d'après midi, je laissais mes pieds me porter où ils le désiraient. Je sortais d'une habituelle dispute entre mes deux soeurs. Ma mère avait de nouveau fait l'une de ses crises nerveuses, et mon père, eh bien. Il travaillait, comme si ça changait. Alors je vins ici, comme toujours, me détendre. Malgré tout mon désir d'être aimée, admirée, et entourée, j'aimais aussi être seule, seule avec mes pensées débordantes. Quand allais-je enfin exister ? Plongée dans mes pensées, j'ai mis un certain temps avant de réaliser que quelqu'un m'observait. Je levais les yeux et me retrouva face à face avec Henry Lancaster, son habituel sourire espiègle pendu à ses lèvres.

Henry ! m'exclamais-je.

Il me regarda, tout sourires. Cela faisait bien longtemps que j'avais un faible pour Henry Lancaster. Sans même jamais lui dire, bien evidemment. cela ne se faisait pas, pour une lady. Pourtant, j'aurais presque parié qu'Henry était au courant. Au fond de moi, je sentais bien que je pouvais trouver le grand amour en Henry. L'un des derniers rayons de soleil éclairait son visage charmeur. Ah, qu'aimerais je pouvoir être digne de son amour.

Mademoiselle Carlyle. Quel plaisir de vous revoir enfin. dit-il , les yeux brillants.

On m'avais bien sûr prévenue que Henry Lancaster était le meilleur séducteur qu'il soit. Pourtant, je sentais au fond de moi que non, qu'il était sincère, et qu'il souhaitait vivre quelque chose avec moi. Je m'étais faite pourtant briser le coeur tant de fois. Et puis, on m'avait déjà dit qu'il appartenait à lady sparks. Mais si c'était faux ? S'il ce qu'il voulait, c'était moi, en fait ? Je souris à ma dernière pensée. Oui, Henry Lancaster m'appartient. C'est l'homme parfait, qui est surement amoureux de moi. Que vouloir de plus ? Je décidais de me faire une sorte de jeu à moi même. S'il m'invitait à passer du temps avec moi, c'est qu'il s'interessait fortement à moi, et que je devais donc , bien évidemment , tout faire pour être digne de son amour. Dans le cas contraire et bien ...

On s'asseoit ? proposa t-il avant même que je puisse penser à la deuxième solution.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry C. Lancaster
Modo
avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Re: « son habituel sourire espiègle pendu à ses lèvres » - henry & elizabeth   Sam 18 Avr - 17:59


    « On s'assoit ? »

    Henry avait prononcé ses mots peut être un peu trop familièrement, comme si Miss Lizzie, la cadette du clan Carlyle, avait un été l'un de ses compagnons de polo ou quelque chose du genre. Or, il s'agissait là d'une jeune femme. D'une magnifique jeune femme, de surcroît. Et il était aisé de se rendre compte qu'elle était troublée. Restait à savoir si c'était son ton, ou bien la simple présence d'Henry à ses côtés qui provoquait chez elle un tel étourdissement. Henry penchait plus pour la deuxieme solution. Il désigna du menton le banc le plus proche et s'y assit. Elizabeth en fit de même, hésitante, les mains serrée sur ses genoux, comme dans une sorte de prière silencieuse. Elle portait une robe toute de dentelles et de soie blanche. Elle avait l'air... innocente. Oui, c'était le mot. Henry posa son bras sur les épaules de la jeune fille et les joues de cette dernière s'enflammèrent instantanément.

    « Serez vous au bal chez les Sparks, Miss Elizabeth ? » demanda il dans le but de détendre un peu l'atmosphère. Il n'était pas habitué à ce que les femmes se comportent ainsi en sa présence, car, bien qu'il fut beau - très beau même - il avait tendance à fréquenter des jeunes filles plus... fougueuses. Dans le genre de Sacha Sparks ou de Candice McClenz, par exemple. Il était donc d'autant plus surprenant qu'il tienne tant à la compagnie d'Elizabeth Carlyle. « Si c'est le cas, je vous serais gré de m'accorder votre première danse... »


    ( HJ; désolé, c'est nul :S )


Dernière édition par Henry C. Lancaster le Lun 20 Avr - 19:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth K. Carlyle

avatar


MessageSujet: Re: « son habituel sourire espiègle pendu à ses lèvres » - henry & elizabeth   Dim 19 Avr - 14:05

    Si c'est le cas, je vous serais gré de m'accorder votre première danse...

    Je baissais les yeux, rouge de bonheur. Il m'invitait au bal ! A vrai dire, ce n'était pas vrai. Il m'avait seulement proposé de danser. Mais cela revenait au même. Surtout qu'il avait précisé qu'il voulait la première danse. Je sentis mon coeur battre si fort, que j'en avais peur qu'il l'entende. Puis je me repris. On m'avait de nombreuses fois brisé le coeur, alors que je pensais avoir trouver le grand amour. Et puis, Henry Lancaster a la réputation d'être un réel séducteur. Roh, et puis arrête de penser, Elizabeth ! Profite de la vie, et si ce n'est pas lui, ce sera le prochain !

    Cela sera avec plaisir .. je bafouille, cachant l'enthousiasme dans ma voix.

    Il sourit, me regardant toujours autant dans les yeux. Oh, qu'est ce que j'aimerais être moins timide, plus admirée. Mais non, il faut toujours que je sois aussi stupide, a me tordre les mains, et à rougir à chaque compliment que l'on me fais. Je ne savais que dire. Que pouvais-ton dire à un homme dont on est folle amoureuse, n'étant pas sûre du partage de ces sentiments ? Je pensais à ma balade, seule. Pourquoi a-t'il fallu que je l'aperçois, criant son nom grossièrement, et me comportant comme tout sauf une lady ? Faites qu'il engage la conversation, par pitié. Je ne supporterais pas une minute de silence de plus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry C. Lancaster
Modo
avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Re: « son habituel sourire espiègle pendu à ses lèvres » - henry & elizabeth   Lun 20 Avr - 20:03


    « Cela sera avec plaisir..»

    Elizabeth tâchait, tant bien que mal, de cacher son enthousiaste croissant, et Henry se surprit presque à regretter de lui causer tel embarras.Ce n'était pas tout à fait son genre, pourtant. S'il avait fallut résumer son comportement à l'égard des femmes en un mot, ça aurait certainement été : animal. Ou presque. La conversation, surfaite à ses yeux, n'était là que le temps de la séduction. Venait ensuite un plaisir physique et égoïste. Et ce qui était étrange, c'est qu'il ne songeait nullement à cela lors de ses conversations avec Miss Lizzie. Comme si cette dernière, en quelque sorte, savait comment lui rendre le partage des mots plus agréable. Un silence gêné menaçait de sombrer sur les deux jeunes gens, aussi Henry prit la parole, sans se rendre tout à fait compte de ce qu'il disait...

    « La deuxieme peut être aussi ? »

    Il s'en voulut aussitôt et dut se faire violence pour ne pas plaquer sa main sur bouche. Les dandys de sa classe, lui le premier, savait qu'il n'était pas bon de montrer trop d'empressement à l'égard des jeunes filles. Tout son savoir faire résidant dans cette attente impatiente de savoir ce qu'il se passerait ensuite, il ne comprenait pas comment il avait put lui demander une chose pareille. Il ne savais comment réparer sa bêtise, aussi fit il part de son embarras à Elizabeth. Sans oublier bien sûr d'y ajouter une pointe de ce cynisme qui avait déjà fait cent fois - de trop - ses preuves....

    « Je n'aurais certainement du vous faire part de mes intuitions qu'au moment propice, sur la piste de danse, le soir du bal... » Elizabeth hocha la tête en signe d'assentiment. « Toute fois il semblerait que le décolleté de votre robe ait jfait penché la balance du côté mes aveux impatients. »







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth K. Carlyle

avatar


MessageSujet: Re: « son habituel sourire espiègle pendu à ses lèvres » - henry & elizabeth   Jeu 23 Avr - 15:59

    ah j'aaaaaaadore ><

    « Toutefois il semblerait que le décolleté de votre robe ait fait penché la balance du côté mes aveux impatients. »

    Je faillis avaler de travers ma propre salive. Henry Lancaster cherchait à me séduire, il n'y avait plus aucun doute là dessus. Seulement, peut-être cela était-ce juste du désir et non de l'amour ? Parce que je doute que monsieur Lancaster soit tombé amoureux de ma personnalité étant donné son précédent commentaire. Il semblerait bien que ce soit mon décolleté et mon corps qui ont séduit Henry. J'inspirais profondément, me demandant quoi répondre.

    « Il semblerait que je sois aller un peu trop vite en besogne, Lizzie Carlyle, et je m'en excuse ! » s'exclame t-il avec un sourire moqueur, mais néanmoins sincère.

    Lizzie Carlyle. C'était la première fois que l'on me donnait ce surnom. À la fois personnel, et sérieux. Comme s'il me respectait, mais toutefois espérait quand même pouvoir m'arracher mes vêtements un jour ou l'autre. Il se leva, comme s'il n'attendait plus de réponse de ma part, pensant sûrement qu'il allait entendre d'une minute à l'autre un refus clair et net. Je m'apprêtais à le laisser partir, quand une lumière s'est comme éclairée dans ma tête. Si je continuais à être aussi prude et idiote, Henry Lancaster ne voudra évidemment pas de moi. Surtout si l'on observe le genre de femmes qu'il cotoie. C'est pourquoi je le stoppe d'un signe de main, souriante.

    « Pourquoi pas ? »




Dernière édition par Elizabeth K. Carlyle le Lun 27 Avr - 16:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry C. Lancaster
Modo
avatar


relations&co..
you are the game`s master ..:

MessageSujet: Re: « son habituel sourire espiègle pendu à ses lèvres » - henry & elizabeth   Dim 26 Avr - 18:20



    Miss Lizzie n'était pas tout à fait le genre de lady qui vous retennait d'un mouvement de main désinvolte et spontané. C'était plutôt du registre des séductrices ou des courtisanes, au cran et à l'orgeuil surdimensionné. Et pourtant c'est ce qu'elle venait de faire. Henry arrivait à peine à croire ce qui venait de se passer. Et voilà qu'il restait là, planté en plein milieu de Hyde Park, les regards assoifés des autres ladies posés sur lui. Il ne bougeait plus, impuissant. depuis toujours, Henry Conner Lancaster était connu pour son don inné à séduire les femmes. Toutes les femmes. Et cela parce qu'il savait toujours à quoi s'attendre d'elles. Il observait, avant de se jeter sur sa proie, chacun de ses gestes, de ses comportements, s bien qu'il connaissait alors la technique à adopter pour arriver à ses fins. or, il avait toujours pensé que Miss Lizzie Caryle était plutôt le genre de jeune fille à rougir dans son coin et à hocher de la tête sans arrêt. Il l'observa un instant; elle avait l'air sûre d'elle même, presque audacieuse et c'était certainement la chose la plus suprenante qu'Henry est jamais vue de sa vie. Alors, sans trop comprendre comment ni pourquoi, il lui tendit la main et, désignant les grilles de fer forgé l'entrée du parc du menton :


    « Venez, Lizzie. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « son habituel sourire espiègle pendu à ses lèvres » - henry & elizabeth   

Revenir en haut Aller en bas
 
« son habituel sourire espiègle pendu à ses lèvres » - henry & elizabeth
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pierre Boulez vs Pendu (2)
» Jeu du pendu
» Expliqué avec le sourire...
» Pendu musical
» YongHwa et MinHyuk font partis des plus beaux sourire des Idoles Kpop !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
bαroque ♣ :: RP terminés-
Sauter vers: